Mardi 20 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 20 OCTOBRE : Je suis dans 1’ express… j’attends le départ… Ce n’est pas la guerre à Paris, n’était que, dans toutes les rues il y a des annonces d’ambulances, pouponnières etc… Puis, j’ai croisé, rue Montmartre, le convoi d’un troupier… Le cercueil est enveloppé du drap tricolore… et derrière, en tête d’une …Voir +

Lundi 19 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 19 OCTOBRE – lundi – Ce matin, je pars à 8 heures par la « diligence Pingot ». C’est la voiture du laitier Rêve, qui fait le service Épernay-Reims, et qui part de chez Pingot, angle de la rue de Tambour. « Où court-il ainsi? Chez Pingot, chercher des tripes ! » C’est une affiche qui a …Voir +

Dimanche 18 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 18 OCTOBRE – dimanche – 10 heures 1/2 soir ; Vu l’Abbé Heintz ; il est toujours vaillant et plein de belle humeur et d’entrain. Il a été de service plusieurs fois à ce téléphone établi sur un courant induit des ennemis – qui avaient établi le leur trop à proximité d’une canalisation téléphonique …Voir +

Samedi 17 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 17 OCTOBRE – samedi – Rien de particulier. Journée calme – on nettoie les rues et on se prépare à faire circuler de nouveau les tramways ; on relève les fils, on approprie les rails… mais les lendemains ?… Extrait des notes de guerre de l’abbé Rémi Thinot. [1874-1915] tapuscrit de 194 pages …Voir +

Vendredi 16 octobre 1914

Louis Guédet Vendredi 16 octobre 1914 35ème et 33ème jours de bataille et de bombardement 9h matin  On s’est battu une partie de la nuit, ce matin calme général. Est-ce que nous allons rester ainsi tout l’hiver ?!! On les dit retranchés sur les hauteurs de Brimont, Berru et Nogent de telle sorte que leurs positions …Voir +

Jeudi 15 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 15 OCTOBRE – jeudi ~ J’ai fait visiter ce matin à M. le Curé les dégâts de la haute galerie du chevet. Il a été effrayé du désastre. La galerie est en très mauvais état et les matériaux précipités sur les combles inférieurs ont causé des dégâts considérables. Nous lisons au Bréviaire le …Voir +

Mercredi 14 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 14 OCTOBRE ; mercredi – 6 heures matin ; La pluie tombe ; c’est la première pluie un peu sérieuse depuis l’incendie, fît le temps paraît sérieusement détraqué. Le ciel est tout embarbouillé. Que va-t-il advenir de notre cathédrale ? La nuit a été très calme. On affirme qu’un mouvement en avant assez sérieux aurait été …Voir +

Mardi 13 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 13 OCTOBRE – mardi – 2 heures 1/2 du matin ; Je viens de descendre à la salle-à-manger. Les obus ont recommencé à pleuvoir en pleine nuit. Je ne croyais pas encore aux sifflements de tout à l’heure, mais un éclatement formidable dans le Lycée m’a fait descendre. Nos grosses pièces donnent, donnent ! …Voir +

Lundi 12 octobre 1914

Louis Guédet Lundi 12 octobre 1914 31ème et 29ème jours de bataille et de bombardement 9h matin  Le canon a tonné cette nuit à partir de 11h à intervalles réguliers, encore en ce moment. Adèle est encore venue dans ma chambre, toute claquante des dents, elle devient impressionnable en diable. J’ai beau la morigéner doucement, …Voir +

Dimanche 11 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 11 OCTOBRE – dimanche – 6 heures matin ; Pour sonner le révei1, un joli coup de canon. La journée va être splendide encore ; les quelques nuées humides d’hier sont chassées. Anvers est aux mains des allemands. Alors ! Où vont aller les armées et les batteries qui l’assiégeaient ? Vers nous, probablement ; nous …Voir +

Samedi 10 octobre 1914

Abbé Thinot 10 OCTOBRE – samedi – Pas d’obus aujourd’hui à ma connaissance mais les grosses pièces d’artillerie française se sont fait entendre tout le long du jour. Puis les mitrailleuses et le fusil des fantassins. Cette accalmie ne me rassure pas. J’attends demain avec l’anxiété des jours précédents. Je vais préparer mon instruction pour …Voir +

Vendredi 9 octobre 1914

Louis Guédet Vendredi 9 octobre 1914 28ème et 26ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 matin  On s’est battu toute la nuit. Calme relatif ce matin. Le cauchemar continue donc toujours !! 11h  Porté mes lettres à la Poste, et en revenant rue de Vesle, en face de chez Varet (louage de voitures) je rencontre …Voir +

Jeudi 8 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 8 OCTOBRE – jeudi Journée plate ; quelques bombes cet après-midi pendant que je photographiais le cloître de l’usine Lainé – près le Tiers Ordre. Départ de Mme Midoc demain, et Watrigant pour après-demain. Bien sûr, la situation est si énervante et la solution tellement reculée… je favorise tous les départs. Mais quelle foule faubourg …Voir +

Mercredi 7 octobre

Abbé Rémi Thinot 7  OCTOBRE – mercredi- Nuit calme ; peu dormi sur mon matelas. 1 heure ; Depuis une demi-heure, les obus sifflent à nouveau. Ils passent, sauvages, au-dessus de chez moi et vont éclater vers la rue de Vesle, la rue Libergier. Combien de désolation encore et de ruines. Combien de vies atteintes peut-être? Combien d’effroi. …Voir +

Mardi 6 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 6 OCTOBRE – mardi – Minuit 1/4 ; Je ne me couche pas. J’achevais, vers 11 heures 3/4 , de préparer un petit envoi à Abondance quand m’arrive le sifflement des bombes ; l’une tombe en avant, l’autre, à minuit tapant, promène son sifflement ondulé au-dessus de ma tête et va éclater rue de Vesle. …Voir +