• Archives: Rue du Couchant

Lundi 14 mai 1917

Cardinal Luçon Lundi 14 – + 18°. A4 h. matin, bombes. A 8 h., visite des rues sinistrées hier : rue Chanzy, du Couchant, Hincmar, Brûlée, et Venise. Visite au Père Desbuquois au Collège Saint-Joseph. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume …Voir +

Samedi 12 mai 2017

Cardinal Luçon Samedi 12 – Nuit tranquille, sauf bombardement assez violent, et assez proche de nous, vers minuit, et une seconde fois. Visite dans les rues Thiers, du Consul, du Carrouge, etc. Dans l’après-midi, aéroplanes, bombes, ca­nons français. A 7 h., bombes violentes et sèches rue Chanzy, où un homme est déchiqueté à l’entrée de …Voir +

Dimanche 12 mars 1916

Rue du Couchant

Cardinal Luçon Dimanche 12 – Nuit tranquille : + 4. Belle journée. Messe Croix Rouge. Visite du Capitaine d’ordonnance du General Gouraud, avec M. Duvent ; Comtesse d’Haussouville, Comte d’Harcourt (son frère), M. Farea, M. Ferdinand Lambert, Houlon, venus à la Messe Croix Rouge rue du Couchant. Allocution (Revue remo-ardennaise p. 125). Lettre de Mgr …Voir +

Mardi 21 décembre 1915

Angle rue de Cernay et rue Croix St-Marc

Cardinal Luçon Lundi 21 – Nuit tranquille, sauf canonnade assez active jusque vers 10 h du soir. Le reste paisible. Matinée tranquille sauf vers 11 h quelques gros coups de canons. Messe des morts pour les fondations. rénovation des promesses cléricales ; allocution à Chapelle du Couchant ; à l’Est dans la soirée, violente canonnade …Voir +

Dimanche 19 septembre 1915

Paul Hess 19 septembre – Démonstration formidable d’artillerie, déclenchée à 4 heures précises ce matin ; elle a duré une demi-heure. Notre malheureux oncle Simon n’a pas survécu aux graves blessures qu’il a reçues le 1er septembre. On l’avait transporté dernièrement, de l’infirmerie de la mai­son de retraite à l’hôpital civil. Lorsque je m’y suis …Voir +

Dimanche 6 juin 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite du Général Pierron de Mondésir (1) et du Lieutenant-Colonel Colas. Procession du Saint-Sacrement à Sainte-Geneviève. Le matin, lecture du Mandement sur le Sacré-Cœur, à la rue du Couchant (Lettre pastorale, n°77) A minuit, visite du Colonel Colas m’informant par ordre du Général de l’attaque qui va avoir lieu, et du …Voir +

Dimanche 2 mai 1915

Sifflements et éclatements. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Dimanche 2 – Nuit tranquille. Grand’messe rue du Couchant. Lecture du Mandement. Après-midi, visite de M. de Chabrillan et Golouvers, russe, et son aide-major Henri Lavielle. Orage. Vêpres manquées. Visite de M. Paul Léon, chef de division au sous-secrétariat d’État des …Voir +

Dimanche de Pâques 4 avril 1915

Louis Guédet Dimanche 4 avril 1915  Pâques ! 204ème et 202ème jours de bataille et de bombardement Pâques fleuries ensoleillées pour tous ceux qui songent à ce jour ? C’est tout le contraire. Pluie diluvienne dans et sous nos ruines. Je suis dans l’eau, l’eau ruisselle partout, mes pauvres meubles sont dans un bel état ! C’est la …Voir +

Dimanche 14 février 1915

Paul Hess Canonnade violente faisant vibrer les vitres dès le matin et bombardement ; quelques obus, comme hier. – à 18 heures, alors que je me trouve rue du Cloître 10, où je passe assez souvent prendre des nouvelles de la famille de mon beau-frère, un coup de fusil retentit soudain. Que signifie cette détonation …Voir +

Dimanche 7 février 1915

Sainte Geneviève

Cardinal Luçon Grand-messe, rue du Couchant ; aéroplanes. Vêpres et Prières publiques à Sainte-Geneviève, demandées par N.D. Père le Pape Benoît XV dan toute l’Europe et fixées au 7 février (Lettre Pastorale n° 75, page 7 (ou 323)). Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims Eugène …Voir +

Dimanche 24 janvier 1915

Abbé Rémi Thinot 24 JANVIER – dimanche – J’ai fait hier la connaissance de M. Couennon, de Rennes, aumônier du 10ème Corps ; il en veut à mort au 17ème Corps qui, en Septembre, à Suippes, a arraché les croix du cimetière, y compris celles des soldats morts, pour faire du feu… Extrait des notes de guerre …Voir +

Dimanche 10 janvier 1915

Louis Guédet Dimanche 10 janvier 1915 120ème et 118ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  journée agitée. Bombardement de 10h à 11h et de 5h à 6h du soir. 95 obus shrapnells de canons dans les environs ! Passé l’après-midi avec Charles Heidsieck pour organiser mon voyage à Épernay, pour remettre ses valeurs à …Voir +

Dimanche 3 janvier 1915

Abbé Louis Thinot 3 JANVIER – dimanche – …à Châlons ; je me rends au Q.G. du général de Langle de Carry. J’apprends que je suis affecté au XVIIe corps… qui a fait un peu comme le XVe…[1] ! et qui ne jouit point d’une excellente réputation. Mais il se bat bien maintenant, me dit le Commandant …Voir +

Dimanche 20 décembre 1914

Abbé Rémi Thinot 20 DECEMBRE – dimanche – A 1 heure et demie, avec Poirier, je monte sur les décombres de la chapelle de l’archevêché, sur les combles pour photographier l’Ange du pinacle. M. le Curé est très ennuyé ; les ouvriers chargés d’établir une protection autour des statues de marbre, de Ste… ont cassé le …Voir +

Dimanche 13 décembre 1914

Abbé Rémi Thinot 13 DECEMBRE – samedi – Les allemands maintenant lancent des boulets plins ! [ ?] Faut-il dire que je n’ai pas réentendu le canon avec déplaisir ? La vie grave d’ici me plaît autrement que la vie à Paris, quoique je doive reconnaître que la capitale, mise à part la question des théâtres, se tient …Voir +