• Archives: Place de la République

Dimanche 24 février 1918

Paul Hess Dimanche 24 février 1918 – Afin de me tenir prêt à toute éventualité, je profite de mon temps libre de ce dimanche, pour me rendre dans la maison de mon beau-père, 57, rue du Jard, en vue d’y faire ce que comman­dent les circonstances. Je cherche d’abord les plus importants pa­piers de famille …Voir +

Jeudi 3 mai 1917

Paul Hess 3 mai 1917 – Dès le matin, alors que je suis déjà occupé à notre table de la « comptabilité », dans la cave du 6 de la rue de Mars, où fonction­nent provisoirement nos bureaux, un voisin de mon beau-frère Montier, M. Degoffe, vient me trouver. Mobilisé comme G.V.C. et revenu passer une permission …Voir +

Lundi 30 avril 1917

Paul Hess 30 avril 1917 – Obus asphyxiant au cours de la nuit, vers la place de la République et la rue de Mars. Alerte aux gaz, à l’hôtel de ville, dans la journée et fort bombardement sur le quartier des rues Brûlée et Boulart, où M. Guillasse est tué. A 11 h 3/4, un …Voir +

Vendredi 6 avril 1917

Paul Hess Vendredi Saint 6 avril 1917 – Extrait des journaux de ce jour : Sous sa rubrique « Le bombardement — 926e jour du siège« , Le Courrier de la Champagne avait imprimé un article dont la cen­sure a seulement laissé subsister ce qui suit : (“Mercredi, le nombre des obus a encore dépassé 2 000″ …Voir +

Dimanche 2 avril 1916

Paul Hess Dimanche 2 avril 1916 – Par une matinée idéale de printemps, les obus commencent brusquement à siffler à 10 heures. A ce moment, je suis occupé à mettre mes notes à jour, au bureau — travail distrayant que j’ef­fectue autant que possible dans ces conditions. Je m’étais proposé, en quittant ce matin le …Voir +

Jeudi 2 mars 1916

Rue Lesage

Paul Hess 2 mars 1916 – Sifflements nombreux dans la matinée. A partir de 11 heures, nos pièces ripostent très vigoureusement ; elles tirent jusqu’à 14 h et l’après-midi redevient calme ; mais à 18 h les sifflements recommencent. Notre artillerie entre à nouveau en action, à tel point que venant de quitter l’hôtel de …Voir +

Lundi 20 décembre 1915

Place de la République

 Paul Hess 20 décembre 1915. Bombardement vers la rue de la Justice, le Boulingrin et la place de la République, passage toujours dangereux. Quelques blessés. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos   [mappress mapid= »5″] Cardinal Luçon Lundi 20 – Nuit tranquille pour la ville. Peu d’activité autour. Visite aux Petites …Voir +

Dimanche 5 décembre 1915

Plateau des Eparges

Paul Hess 5 Décembre 2015 –Les avions de part et d’autre circulent beaucoup depuis quel­que temps, malgré la chasse que leur font journellement les artille­ries adverses. Tandis que nous traversons, aujourd’hui, la place de la Répu­blique pour regagner l’avenue de Laon, M. Vigogne et moi nous arrêtons pour regarder un aéro qui vient de faire …Voir +

Mercredi 4 août 1915

Cardinal Luçon Mercredi 4 – Nuit et matinée tranquilles. Visite du Colonel Colas. Visite du Dr Henrich. Vers 5 h. 1/2, bombes sifflantes, 5 ou 6. Les hirondelles nous quittent comme l’an dernier dès les premiers jours d’août. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 …Voir +

Jeudi 1 juillet 1915

Paul Hess Bombardement dans le courant de l’après-midi. A 18 heures, M. Vigogne et moi quittons le bureau pour regagner le faubourg de Laon, son domicile étant au 156 de l’avenue et le mien place Amélie-Doublié. Deux fois par jour, depuis le 7 juin, nous faisons route ensemble par la rue des Consuls, la place …Voir +

Jeudi 24 juin 1915

Louis Guédet Jeudi 24 juin 1915 285ème et 283ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Pas un coup de canon. Chaleur lourde, orageuse, pas de pluie. Mis tout au point, fais quantité de courses. Vu Procureur de la République, M. Bossu, fort découragé en disant qu’on ne reconnaitra jamais ce que nous avons …Voir +

Lundi 21 décembre 1914

Paul Hess Nuit calme. Bombardement dans la matinée, les obus tombent boulevard de la République, rue de la Justice et environs. – A 13 h 1/2, je suis à la Haubette, où j’ai dû me rendre sur une convocation adressée à tous les hommes exemptés et réformés des classes 1887 à 1909, pour passer devant …Voir +

23 novembre 1914

Louis Guédet Lundi 23 novembre 1914 72ème et 70ème jours de bataille et de bombardement 11h matin  Ce matin à 7h1/2 Adèle m’appelle à la cave pour me dire que M. Jacques Charbonneaux m’attend pour me voir. Je m’habille à la hâte, je monte à la cuisine. Et là je trouve M. Jacques Charbonneaux avec …Voir +

Mardi 6 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 6 OCTOBRE – mardi – Minuit 1/4 ; Je ne me couche pas. J’achevais, vers 11 heures 3/4 , de préparer un petit envoi à Abondance quand m’arrive le sifflement des bombes ; l’une tombe en avant, l’autre, à minuit tapant, promène son sifflement ondulé au-dessus de ma tête et va éclater rue de Vesle. …Voir +

Mardi 15 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 15 SEPTEMBRE : A 5 heures du matin, la canonnade a repris intense. Il est 1 heure de l’après-midi ; elle n’a pas cessé. La ligne des forts sert toujours de position aux allemands et elle est solide. Cette position, un mouvement tournant seul en aura raison. Ce mouvement est entrepris depuis hier. De la …Voir +

Vendredi 11 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 11 SEPTEMBRE : 6 heures du matin ; toute la huit, les convois ont remonté la rue de l’Université – et des convois qui faisaient trembler la maison – l’artillerie lourde probablement. Rencontré en tramway un bonhomme se plaignant que la politique ait empoisonné le pays ; « voyons, M. le Curé, vous vendez des prières ; je …Voir +