• Archives: M. Camu

Mardi 5 février 1918

Paul Hess 5 février 1918 – Réveil par un violent bombardement, commencé à 6 h et qui ne dure que sept ou huit minutes, pendant lesquelles arrivent une cinquantaine d’obus sur le quartier du faubourg de Laon, depuis le dépôt, rue de Brimontel jusque de l’autre côté de l’avenue. Paul Hess dans Reims pendant la …Voir +

Samedi 19 janvier 1918

Cardinal Luçon Samedi 19 – Nuit tranquille. + 8°. Départ de M. Camu pour Paris. Visite du Général Leroux dont la division quitte Reims et du Colonel Dehaumont. Visite du Lieutenant Colonel Rollin, du 218e(2) qui a un fils séminariste (à Berry-au-Bac). Avions, tir contre eux. Bombes sur la ville depuis 10 h. jusqu’à 4 …Voir +

Jeudi 7 juin 1917

Louis Guédet Jeudi 7 juin 1917 999ème et 997ème jours de bataille et de bombardement 1h soir  Pluie d’orage hier soir. Nuit à peu près calme, chaleur torride qui tournera nécessairement à l’orage. Vu à l’École Professionnelle (Poste, sous-préfecture, etc…) Beauvais et Houlon qui jugeaient les allocations militaires en commission cantonale. Nous avons causé. Du …Voir +

Dimanche 9 janvier 1916

Cote 108

Louis Guédet Dimanche 9 janvier 1916 484ème et 482ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  journée calme, froide et couverte. Sorti juste pour la messe, et fait ma correspondance. Je suis au bout. Demain je verrai aux actes à faire faire par M. Millet. Voilà tout l’intéressant. Vu Charles Heidsieck pour mon affaire …Voir +

Mercredi 22 décembre 1915

Le Courrier du 22 décembre 1915

Louis Guédet Mercredi 22 décembre 1915 466ème et 464ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  mauvais temps. Allocations militaires, sorties et insolences cet imbécile de (rayé). Surchargé de besogne. Après-midi été à l’intendance militaire où j’ai été reçu, comme de droit, comme un chien dans un jeu de quille…  d’embusqués. Relevé tout ce …Voir +

Jeudi 11 novembre 1915

Louis Guédet Jeudi 11 novembre 1915 Toujours le silence. Journée froide, glaciale. Audience de réquisitions militaires avec le sous-intendant Racine qui a causé avec M. de Bruignac, Dupont-Nouvion avocat, et le Président Hù qui venait avec le sous-préfet pour visiter la ville. Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions …Voir +

Mercredi 25 août 1915

Louis Guédet Du Mercredi 25 août 1915, 346ème et 344ème jours de bataille et de bombardement Au Mercredi 8 septembre 1915, 361ème et 359ème jours de bataille et de bombardement St Martin aux Champs Et le Jeudi 9 septembre 1915, 362ème et 360ème jours de bataille et de bombardement Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge …Voir +

Lundi 9 août 1915

Louis Guédet Lundi 9 août 1915 331ème et 329ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Nuit de bombardement. Des victimes, peu de repos, journée lourde, orageuse, température de plomb. A-t-on bombardé ou non ? Je ne sais ayant été fort occupé ! Révisions et examens de mes 164 dossiers de simple police pour demain, visite …Voir +

Dimanche 8 août 1915

Louis Guédet Dimanche 8 août 1915 330ème et 328ème jours de bataille et de bombardement 4h soir  Nuit assez tranquille, le temps à l’air de se remettre au beau. Je suis malade. Je ne sais ce que j’ai mais pas d’appétit et lassitude telle que je suis resté au lit jusqu’à maintenant. Je fais un …Voir +

Vendredi 6 août 1915

Louis Guédet Vendredi 6 août 1915 328ème et 326ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Nuit calme, journée de même, à part le bruit formidable de quelques torpilles lancées cet après-midi ! Temps lourd et orageux, fort déprimant. Passé ma journée à écrire et à recevoir pas mal de monde pour actes et justice …Voir +

Jeudi 5 août 1915

Louis Guédet Jeudi 5 août 1915 327ème et 325ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Aujourd’hui calme, temps orageux lourd. Travaillé à mettre tout mon retard et mon courrier à jour. Vu le Procureur qui est bien las ! au point de vue espoir, mais qui fait toujours face à l’Ennemi, nous sommes d’ailleurs …Voir +

Jeudi 15 juillet 1915

Louis Guédet Jeudi 15 juillet 1915 306ème et 304ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Journée calme relativement. Quelques coups de canon dans le lointain. Réellement la vie est beaucoup plus calme à Reims. Ce ne sont plus les « dégelées » d’antan. Pour moi journée fatigante. J’ai reçu une 30aine (trentaine) de personnes pour …Voir +