• Catégorie: Louis Mencière

Mardi 13 décembre 1915

Massige

Louis Guédet Lundi 13 décembre 1915 457ème et 455ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Rentré hier soir de Paris fort fatigué. Aujourd’hui très occupé par courrier en retard, repris une vie monotone. Vu à Paris nombre de personnes toutes fort affectueuses. Réunion de l’Académie de Reims vendredi 10, nous étions 11. Demaison …Voir +

Jeudi 11 novembre 1915

Louis Guédet Jeudi 11 novembre 1915 Toujours le silence. Journée froide, glaciale. Audience de réquisitions militaires avec le sous-intendant Racine qui a causé avec M. de Bruignac, Dupont-Nouvion avocat, et le Président Hù qui venait avec le sous-préfet pour visiter la ville. Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions …Voir +

Vendredi 29 octobre 1915

Clinique Mencière

Cardinal Luçon Nuit tranquille sauf quelques rares coups de canons ; pen­dant la matinée silence complet. Via Crucis in Cathedrali. Visite à la clinique Mencière et au Lieutenant-Colonel Colas. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 En savoir plus sur le …Voir +

Samedi 23 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à l’ambulance Mencière. Reçu par M. Augias, conduit par M. Dennal, 50 suffoqués au moins gravement at­teints. Colonel X m’a dit que dans la moitié de l’action la plus voisine de nous, il y avait eu 300 à 400 suffoqués, dont 27 décès. Dans l’autre moitié, 3000 atteints, et un …Voir +

Vendredi 22 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf quelques coups de canons ; n’ai rien entendu. Journée tranquille. Après-midi, visite à Madame Sœur des Garets pour transport des envois charitables. Visite de l’Ambulance 17 où l’on a reçu 63 suffoqués par gaz asphyxiants(1). Il y a plusieurs aéroplanes (fran­çais ? allemands ?) survolant la ville. De trois à …Voir +

Jeudi 9 septembre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf gros coups de canons vers 9 h. 1/4 et à différentes reprises, notamment vers 3 h., pendant 1/4 d’heure environ cha­que fois. Journée tranquille. Aéros français vers 5 h. 1/2. Canonnade fran­çaise assez nourrie dans l’après-midi. Visite de M. Danel, de Lille, à Mencière. Cardinal Luçon dans son Journal de …Voir +

Samedi 28 août 1915

Paul Hess Communiqué publié aujourd’hui, mentionne ainsi la canonnade du mercredi 25 : Paris, 27 août – 7 heures… L’ennemi a assez violemment bombardé la ville de Reims. Nous avons, de notre côté, exécuté un tir efficace sur les tranchées allemandes devant Cemay-les- Reims… Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos …Voir +

Jeudi 15 avril 1915

Louis Guédet 215ème et 213ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Journée de soleil splendide, journée de Printemps hélas !! Nuit et journée calme. Les arbres du pauvre jardin fleurissent et verdoient !! Tout cela m’attriste beaucoup et j’ai bras et jambes coupés. Je m’affaiblis de plus en plus ! Vivrai-je jusqu’à notre délivrance ? Je n’en …Voir +

Samedi 13 février 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à Mencière et au Fourneau économique. Donné 20 F pour ustensiles à acheter. Promis d’aller à la Haubette lundi à 2 h 1/2 Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims En savoir plus sur Louis Mencière Louis Mencière Louis Mencière Louis …Voir +

Lundi 18 janvier 1915

Abbé Rémi Thinot 18 JANVIER – lundi – Je fais un tour dans les ambulances. Pauvres martyrs ! Que d’horribles plaies ! A l’heure où j’écris, la fusillade est vive ; combien de victimes encore ! C’est horrible, la guerre.. ! Je découvre – il vient vers moi dans la rue – un brave soldat qui veut mettre en ordre …Voir +

Comment le docteur Mencière évita l’amputation à un grand nombre de soldats blessés

Le Docteur Louis MENCIÈRE est né le 25 septembre 1870 à Saint-Genis-de-Saintonge. Il a soutenu sa thèse en 1896 à Bordeaux puis vint à Paris oû il fut assistant dans les services des Professeurs Lannelongue et Broca. Il vint s’installer à Reims en 1898. Spécialisé dans l’orthopédie, il avait installé une Clinique à Reims, rue …Voir +

Jeudi 17 décembre 1914

Louis Guédet Jeudi 17 décembre 1914 96ème et 94ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Parti à Paris. Pris train à 8h50 matin à Bezannes et arrivé à Paris à 8h1/2 soir. Revu les miens, chez des étrangers. J’ai souffert de ce revoir chez d’autres. Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix …Voir +

23 novembre 1914

Louis Guédet Lundi 23 novembre 1914 72ème et 70ème jours de bataille et de bombardement 11h matin  Ce matin à 7h1/2 Adèle m’appelle à la cave pour me dire que M. Jacques Charbonneaux m’attend pour me voir. Je m’habille à la hâte, je monte à la cuisine. Et là je trouve M. Jacques Charbonneaux avec …Voir +

Dimanche 22 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 22 NOVEMBRE – dimanche – Matinée terrible. Pendant ma messe, les sifflements étaient ininterrompus… Et quelle raison, pour justifier une semblable sauvagerie ? quelle raison militaire? La nervosité des personnes qui ont résisté jusqu’ici est à son comble… On compte plus de 20 blessés et 5 morts. Extrait des notes de guerre …Voir +

Jeudi 12 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 12 NOVEMBRE – jeudi – 4 heures 1/2 soir ; C’était mon tour aujourd’hui ; j’ai ma bombe, un Shrapnell à l’angle de ma chambre à plaques et dans le mur qui la sépare de ma chambre à coucher ; ma bibliothèque est dévastée, mon lit saccagé, toute ma chambre à coucher bouleversée ; mon réveil …Voir +

Dimanche 25 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 25 OCTOBRE – dimanche – Je prêche ce matin à Abondance… Je fais mes adieux à mes Rémois… et je prends l’auto pour Evian avec une joyeuse bande de conscrits 1914-15. Extrait des notes de guerre de l’abbé Rémi Thinot. [1874-1915] tapuscrit de 194 pages prêté à ReimsAvant en 2017 pour numérisation …Voir +