• Archives: Rue Bonhomme

Samedi 30 juin 1917

Louis Guédet Samedi 30 juin 1917 1022ème et 1020ème jours de bataille et de bombardement 8h matin  Nuit relativement calme, bataille vers Moronvilliers. A 10h1/2 la pièce habituelle bombarde vers Courlancy une 15aine (quinzaine) d’obus, et puis je n’ai plus rien entendu que de loin en loin. Du reste il a plu presque toute la …Voir +

Vendredi 27 octobre 1916

Louis Guédet Vendredi 27 octobre 1916 776ème et 774ème jours de bataille et de bombardement 5h1/2 soir  Temps gris, de gros nuages, pluie, brouillard, brume, temps sombre, mais quelle journée. J’en ai bras et jambes rompus. Ce matin à 7h1/4 des bombes sifflent, je finis ma toilette en hâte, çà tape surtout du côté Hôtel …Voir +

Lundi 7 juin 1915

Louis Guédet Lundi 7 juin 1915  268ème et 266ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Journée torride de chaleur. J’en souffre beaucoup, d’autant plus que j’ai passé pour ainsi dire une nuit blanche. A 1h1/4 canonnade, fusillade, mitraillade furieuse, et cela durant 3/4 d’heure. Puis silence jusqu’à 2h3/4 et ensuite nouvelle sarabande jusqu’à …Voir +

Vendredi 30 avril 1915

Paul Hess Bombardement vers 7 heures, sur le faubourg Cérès. A 16 h, les obus recommencent à arriver et tombent, cette fois, sur le centre. En quittant le bureau à 18 h, je passe donc par la rue Bonhomme, voir s’il n’y aurait pas encore du nouveau par là, avant de me diriger chez ma …Voir +

Mercredi 28 avril 1915

Paul Hess Dans la matinée, bombardement du côté de l’hôtel de ville ; on signale des blessés à la maison Mauroy, rue de Mars. – A 17 heures, les obus recommencent à siffler ; ce sont encore des incendiaires. Les explosions continuent à se faire entendre jusqu’au moment où je regagne la rue Bonhomme, vers …Voir +

Samedi 24 avril 1915

Paul Hess Hier, journée calme, mais à 9 heures, ce matin, un bombardement assez violent se déclenche vers l’hôtel de ville, qui n’es pas touché. Le travail, interrompu au bureau, peut être repris à 10 heures. – Dans le courant de l’après-midi, notre voisine de la rue Bonhomme, 10, Mme Bauchart, blessée le 6 mars …Voir +

Jeudi 15 avril 1915

Louis Guédet 215ème et 213ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Journée de soleil splendide, journée de Printemps hélas !! Nuit et journée calme. Les arbres du pauvre jardin fleurissent et verdoient !! Tout cela m’attriste beaucoup et j’ai bras et jambes coupés. Je m’affaiblis de plus en plus ! Vivrai-je jusqu’à notre délivrance ? Je n’en …Voir +

Jeudi 8 avril 1915

Louis Guédet Jeudi 8 avril 1915  208ème et 206ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Journée assez belle. La nuit dernière, entre 9h1/2 et 10h1/2 canonnade furieuse éclairant le ciel du côté de Berry-au-Bac. Journée calme. 4 obus vers la gare à 3h.C’est tout. Reçu lettre très aimable, affectueuse même de M. Bossu, …Voir +

Mercredi 24 mars 1915

Paul Hess Nous avons encore été bombardés dans la matinée hier, simple canonnade. – Après avoir obtenu, à la mairie, la permission de me rendre, pour la première fois, dans ma famille à Épernay, j’avais eu d’idée, en vue d’éviter la perte d’une journée pour le voyage (1), non pas de solliciter le laissez-passer exigé, …Voir +

Samedi 6 mars 1915

Paul Hess Bombardement. À 10 heures, j’entends dire, à l’hôtel de ville, qu’un obus vient d’éclater rue Bonhomme ; il y aurait eu des blessés. Je m’y rends aussitôt et trouve la rue obstruée en son milieu, par des matériaux, des débris de bois et de zinc provenant de la maison n°6, qui a été …Voir +

Mercredi 24 février 1915

Louis Guédet Mercredi 24 février 1915 165ème et 163ème jours de bataille et de bombardement 11h1/2  Temps splendide. Nos canons ont cette nuit à nouveau tonné, canonné d’une façon terrible et précipitée. Je suis allé au 23 ter (Imprimerie Bienaimé) route de Paris prêter serment comme suppléant de la justice de Paix du 3ème canton …Voir +

Mardi 23 février 1915

Loiuis Guédet Mardi 23 février 1915 164ème et 162ème jours de bataille et de bombardement 9h1/4 soir  Journée calme, quelques bombes, mais on n’y fait pas attention. Bonne journée, occupée. Je suis allé à la Ville (Mairie) pour fixer une séance d’allocation comme juge de Paix. Entendu pour le jeudi 29 à 9h, ce ne …Voir +

Dimanche 21 février 1915

Abbé Rémi Thinot 21 FEVRIER – dimanche – Je monte à « 204 »[1], puis à Maison forestière, aujourd’hui, J’irai faire dimanche avec les troupiers. Je vois les nouveaux cimetières que le 4ème Corps vient d’ouvrir, sur la gauche, dans le ravin. Il y a plusieurs corps qui attendent. Un troupier vient me demander, les larmes …Voir +

Vendredi 29 janvier 1915

rue Thiers

Paul Hess Dans la soirée d’hier et au cours de la nuit, des détonations terribles de nos pièces d’artillerie de gros calibre, qui faisaient vibrer toutes les vitres et même trembler la maison où je suis réfugié, 8 rue Bonhomme, se sont fait entendre. – Vers 15 heures, alors que nous sommes en plein travail, …Voir +