• Archives: Petites soeurs des pauvres

Samedi 8 décembre 1917

Paul Hess Nuit du 8 au 9 décembre 1917 – Bombardement ininterrompu. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Samedi 8 – + 6°. Nuit tranquille sauf quelques obus qui sifflent, et s’en vont tomber au loin. Item pendant la messe. Mgr Neveux va à Villedommange avec M. Camu. …Voir +

Mercredi 14 novembre 1917

Louis Guédet Mercredi 14 novembre 1917 1160ème et 1158ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Temps brumeux. Combat et quelques obus la nuit. Il fait froid, un froid de brouillard. Vu ce matin le sous-préfet et Beauvais qui m’ont remis un questionnaire à remplir avec entête de la Légion d’Honneur. Beauvais m’a confié …Voir +

Lundi 19 mars 1917

Louis Guédet Lundi 19 mars 1917 919ème et 917ème jours de bataille et de bombardement 6h1/4 soir  Temps moyen qui tourne à l’aigre ce soir, bise violente et glaciale. La nuit toujours du canon. Canon dans le lointain durant la journée vers Berry au Bac, avions sur lesquels les allemands ont tirés furieusement. Été le …Voir +

Mercredi 31 janvier 1917

Louis Guédet Mercredi 31 janvier 1917 872ème et 870ème jours de bataille et de bombardement 4h1/2 soir  Toujours le même froid dur et glacial, des papillons de neige, beau soleil mais un peu embrumé. Je souffre vraiment du froid tant que ma chambre et mon bureau ne sont pas réchauffés. Travaillé ce matin, pas sorti. …Voir +

Mercredi 21 juin 1916

Louis Guédet Mercredi 21 juin 1916 648ème et 646ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Beau temps, lourd en fin de journée. Calme à part quelques coups de canon. Allocations militaires ce matin et Caisse d’Épargne. Vu le Général baron Berge pour toucher un mandat poste par son petit-fils engagé aux tirailleurs algériens. …Voir +

Mercredi 17 mai 1916

Louis Guédet Mercredi 17 mai 1916 613ème et 611ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Très beau temps, réveillé à 3h du matin par une violente canonnade, impossible de me rendormir. Été le matin à 9h1/2 au Crédit Lyonnais pour vider le coffre de Mme Thaon, de Rouen 38, rue de Crosne, remis …Voir +

Samedi 13 mai 1916

Cardinal Luçon Samedi 13 – Visite à la permanence de l’Union Remo-Ardennaise. Réu­nion de plusieurs centaines de mes diocésains réfugiés à Paris dans la crypte de l’église S. Augustin qu’ils remplissaient, avec Mr le Curé de S. Augus­tin. Allocution. Tous défilent devant moi, beaucoup pleurent. A 9 h. matin retour à Reims. Reçu réponse du …Voir +

Mardi 2 mai 1916

Louis Guédet Mardi 2 mai 1916 598ème et 596ème jours de bataille et de bombardement 6h  Temps lourd et orageux. Le calme hier entre 7h-8h, bombardement vers Pommery, ces obus passaient très haut au-dessus de la maison. C’est fort désagréable. Journée occupée. Pas de nouvelles des miens, mon pauvre enfant partait sans doute et sa …Voir +

Samedi 29 avril 1916

Louis Guédet Voyage à Paris – St Martin 4h soir  Rentré ce soir 29 vers 3h fort désemparé…  mon Jean vient de s’engager au 25ème d’artillerie à Pacé près de Rennes (Ille et Vilaine) (rayé)!!! Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d’un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit …Voir +

Jeudi 16 mars 1916

Cardinal Luçon Jeudi 16 – Nuit tranquille sur la ville, sauf quelques bordées de torpilles ou grenades. Comme les autres nuits. A 5 h. grosses bombes sifflantes qui ont dû tomber pas loin de nous. Brasserie Veith. Température + 4. J’apprends qu’un vieillard des Petites Sœurs a été blessé ; il a fallu lui couper …Voir +

Lundi 14 février 1916

Louis Guédet Lundi 14 février 1916 520ème et 518ème jours de bataille et de bombardement 6h3/4  Tempête la nuit. Bataille et canonnade violente vers Souain. Bombardement intense sur Reims, Cérès, Laon. Porte de Paris de midi à 1h…  Hier les 4 obus lancés ont fait 5 victimes Porte de Paris. Journée pluvieuse, chaude, du vent, …Voir +

Dimanche 28 novembre 1915

Le Miroir

Louis Guédet Dimanche 28 novembre 1915 442ème et 440ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Soleil. Gelée et vent d’est froid et cinglant. Messe de paroisse rue du Couchant. L’abbé Landrieux dit en quelques mots à ses paroissiens qu’il va les quitter pour la Mitre à Dijon. Travaillé, fait mon courrier. Vu Charles …Voir +

Lundi 15 novembre 1915

Mareuil-sur-Ay

Cardinal Luçon Visite reçue de M. Camille Bellaigue et de Madame de Montebello de Mareuil-sur-Ay. Visite aux soldats du midi chez les Petites Sœurs des Pauvres. Flocons de neige dans la matinée. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Lundi 15 …Voir +

Mercredi 3 novembre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite aux Petites Sœurs des Pauvres : vieillards ; ambulance ; musique. Visite aux Sœurs de Saint-Vincent-de-Paul de Saint-André, 62 rue de Betheny ; et 31 rue Jacquart, à qui j’ai porté des effets pour soldats. 54 aéroplanes français contre lequel tirent les Allemands(1). Nuit tranquille. Cardinal Luçon dans son Journal …Voir +