• Archives: Rue Saint-Symphorien

Mardi 11 juillet 1916

Paul Hess 11 juillet 1916 – A 17 h 45, sifflements et arrivées dans le centre. Vers 22 heures, le bombardement recommence et les dégâts sont importants rues Ponsardin, du Barbâtre, Gambetta, etc. ; la maison 98, rue Chanzy, est brûlée. Deux personnes sont tuées rue Saint-Symphorien ; un homme l’est aussi rue des Moulins. …Voir +

Dimanche 20 septembre 1914

Paul Hess – Dans le courant de la journée du 20, le bombardement recommence et c’est encore sur le centre que tombent les obus de rupture dont je reconnais les sifflements et les formidables explosions. Les nausées et un violent mal de tête qui me rendaient malade, depuis notre retour, se dissipant un peu, j’ai …Voir +

Samedi 19 septembre 1914

Paul Hess La journée du 19 septembre 1914 fut pour la ville de Reims, la plus triste de la semaine terrible, qui suivit le dimanche lui ayant apporté la joie de revoir les troupes françaises. Les habitants du centre, surtout de la partie limitée par le boulevard de la Paix, les rues Cérès, Carnot, Chanzy, …Voir +

Vendredi 4 septembre 1914

Paul Hess C’est l’esprit assez inquiet que le 4 septembre, après avoir vu passer, de chez moi, vers 20 h, quelques cavaliers allemands, je quitte la maison avec l’intention d’aller aux nouvelles du côté de l’hôtel de ville… …Depuis le matin, le canon tonnait au loin. J’entends soudain, tandis que j’arrive presque à l’entrée de …Voir +