• Archives: La Pompelle

Mardi 13 novembre 1917

Paul Hess 13 novembre 1917 – Canonnade sérieuse sur la Pompelle, qui paraît indiquer une attaque allemande. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mardi 13 – Nuit tranquille. 0°. Beau temps. Visite du Colonel de Cam­brai, 52e régiment ou division d’artillerie, avec un Capitaine et un officier. Ils …Voir +

Dimanche 21 octobre 1917

Paul Hess Nuit du 21 au 22 octobre 1917 – Attaque allemande, du côté de Cernay-la-Pompelle. Une canonnade entendue au loin, depuis plusieurs jours, a sensiblement accru son intensité. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Dimanche 21 – + 3°. Nuit tranquille en ville ; canonnade prolongée du …Voir +

Jeudi 4 octobre 2017

Paul Hess 4 octobre 1917 – Démonstration d’artillerie commencée à 19 h 1/12 qui se prolonge jusqu’à 21 h 1/2. Riposte boche, sous la forme de quel­ques obus asphyxiants. — Depuis l’offensive manquée d’avril dernier, les déména­gements avaient repris, avec une activité qui se continue encore. Afin de les faciliter, l’autorité militaire a créé un …Voir +

Samedi 1 septembre 1917

Paul Hess l–2 septembre 1917 – Sifflements le soir et bombardement, comme les jours précé­dents. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Samedi 1er – + 11°. Nuit tranquille à partir de minuit. Visite de l’aumô­nier militaire. Proposition de visite aux soldats à Merfy acceptée ; Aéro­planes : tir …Voir +

Mercredi 31 janvier 1917

Paul Hess 31 janvier 1917 – Très forte canonnade, vers la Pompelle, au cours de l’après-midi Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos   Cardinal Luçon Mercredi 31 – Nuit tranquille. – 7°. Neige nouvelle peu abondante. Visite de M. Chapey, avocat à Bourg-en-Bresse et gendre de M. Dupin. 4 h. …Voir +

Samedi 23 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à l’ambulance Mencière. Reçu par M. Augias, conduit par M. Dennal, 50 suffoqués au moins gravement at­teints. Colonel X m’a dit que dans la moitié de l’action la plus voisine de nous, il y avait eu 300 à 400 suffoqués, dont 27 décès. Dans l’autre moitié, 3000 atteints, et un …Voir +