• Category Archives: Juliette Breyer

Dimanche 21 novembre 1915

Boesinghe

Louis Guédet Dimanche 21 novembre 1915 435ème et 433ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Toujours le canon formidable dans le lointain vers Moronvilliers et quelque fois vers Berry-au-Bac. Journée fastidieuse pour moi, reçu d’un coup 15 lettres auxquelles il m’a fallu répondre. Je n’ai fait que cela de la journée, je suis… Lire la suite

Jeudi 18 novembre 1915

La presse

Louis Guédet Jeudi 18 novembre 1915 432ème et 430ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Calme général, temps gris et froid. Finis mon rapport à l’Académie comme Trésorier pour le 9 décembre 1915 à Paris. Couru toute l’après-midi. Vu le cardinal Luçon avec Mgr Neveux chez Charles Heidsieck. Causé longuement et communiqué les… Lire la suite

Mercredi 10 novembre 1915.

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Rien. Réception du Cardinal de Lai con­cernant la nomination de l’Évêque de Dijon. Lettre à Mgr Baudrillart. Ré­cit de la Messe de M. Biaise (Recueil,p. 53). Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 En savoir plus sur… Lire la suite

Mardi 2 novembre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf quelques gros coups de canons, rares. Visite au cimetière du Nord où les tombes des soldats sont devenues bien plus nombreuses. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Juliette Breyer Mardi 2 Novembre 1915. Ni attaque,… Lire la suite

Vendredi 29 octobre 1915

Clinique Mencière

Cardinal Luçon Nuit tranquille sauf quelques rares coups de canons ; pen­dant la matinée silence complet. Via Crucis in Cathedrali. Visite à la clinique Mencière et au Lieutenant-Colonel Colas. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 En savoir plus sur le… Lire la suite

Mercredi 27 octobre 1915

Un canon du 25e RA pointe sur Cernay à partir d l'usine des anglais (source ci-dessous, Archives Archives municipales et communautaires de la Ville de Reims)l

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf la canonnade de 9 h. et quelques coups de canons dans la nuit. Journée tranquille. Visite ambulance Cama, à ambulance russe, et à l’ambulance 17. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Juliette Breyer Mercredi 27… Lire la suite

Lundi 25 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, matinée silencieuse. Visite de M. Whitney-Warren et de Madame. Visite de M. Abelé et de M. l’Archiprêtre. Journée tranquille. Au loin à l’Est, canon rude dans l’après- midi. Temps brumeux, pas de vent ; la poste ne veut pas marcher. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par… Lire la suite

Samedi 23 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à l’ambulance Mencière. Reçu par M. Augias, conduit par M. Dennal, 50 suffoqués au moins gravement at­teints. Colonel X m’a dit que dans la moitié de l’action la plus voisine de nous, il y avait eu 300 à 400 suffoqués, dont 27 décès. Dans l’autre moitié, 3000 atteints, et un… Lire la suite

Vendredi 1 octobre 1915

Louis Guédet Vendredi 1er octobre 1915 384ème et 382ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  La nuit a été fort calme, le temps a l’air de se remettre au beau. La journée a été belle et ensoleillée l’après-midi, quoique froide. Le matin fait quelques courses, pris deux culots de 75 chez Bavard, cela… Lire la suite

Mardi 28 septembre 1915

Louis Guédet Mardi 28 septembre 1915 381ème et 379ème jours de bataille et de bombardement 8h matin  Bataille toute la nuit, à droite et à gauche de Reims. Du canon devant et autour de nous. Il y a surtout une grosse pièce, la « Grosse Julie » qui vous fait sursauter quand elle tire, elle doit être… Lire la suite

Lundi 27 septembre 1915

Louise Dény Pierson 27 septembre 1915 · Durant ces vacances j’avais écrit une lettre à mon beau-frère, sans avoir de réponse. Celles écrites par ma sœur le sont également. Il sera porté disparu à la date du 12 octobre, suite à l’offensive de Champagne du 25 septembre 1915, la première grande bataille engagée depuis la… Lire la suite

Samedi 25 septembre 1915

Louis Guédet Samedi 25 septembre 1915 378ème et 376ème jours de bataille et de bombardement 8h matin  La nuit a été fort calme, sauf quantité de voitures et d’équipages qui n’ont cessé de rouler jusqu’à minuit. Il a plu presque toute la nuit, aussi la matinée est-elle maussade. Je suis fort las ce matin. Je… Lire la suite