• Archives: Saint-Remi

Jeudi 1 novembre 1917 – Toussaint

Paul Hess Toussaint, 1er novembre 1917 – Après-midi, visite au cimetière du sud, en compagnie de P. Simon-Concé. Au retour, que nous effectuons par les boulevards Henri-Vasnier et de la Paix, nous voyons des obus tomber vers les quartiers de cavalerie. Des troupes anglo-françaises partent, avec les généraux Foch et Robertson, au secours des Italiens …Voir +

Samedi 27 octobre 1917

Cardinal Luçon Samedi 27 – + 6°. Nuit tranquille ; matinée: calme complet. Visite d’un Conseiller Général (d’État ?) de la République Argentine et d’un pasteur protestant. Visite de Mgr l’Archevêque de Tarragone, membre du Sénat Espagnol, Antonio Lopez y Deliraz accompagné de M. Emmanuel Brousse, qui dînent avec nous. Je leur fais visiter la …Voir +

Dimanche 12 août 1917

11 au 15 août 1917 – Voyage à Épernay. Les avions ennemis effectuant, depuis quelque temps, de fré­quentes incursions sur Épernay, où leurs bombardements ont fait d’assez nombreuses victimes et mis la population en émoi, je vais, au cours d’un congé de quelques jours, faire mes adieux à ma famille, sur le point de quitter …Voir +

Jeudi 12 avril 1917

Paul Hess 12 avril 1917 – Violente canonnade au cours de la nuit ; elle continue. Bombardement sur le quartier Cemay, pendant la nuit et le faubourg de Laon, ce matin. Des incendies qui paraissaient localisés, esplanade Cérès se sont rallumés et ont achevé de détruire la partie située entre la rue Cérès et le …Voir +

Vendredi 30 mars 1917

Cardinal Luçon Vendredi 30 – + 5°. Pluie. Nuit tranquille sauf bombardement de minuit à………. et quelques coups de canon. Via Crucis in Cathedrali, pluviis inundata et lapidibus a fornica lapsis constrata – inondée de pluie et en­combrée des pierres des voûtes écroulées. A 9 h. quelques bombes sifflent. Visite à l’Espérance, à l’Enfant-Jésus, où …Voir +

Dimanche 13 août 1916

Cardinal Luçon Dimanche 13 août – Nuit tranquille. Reçu réponse du Cardinal de Cabrières. Visite au soldat… du Rosaire vivant, du Tiers-Ordre, dont le père est fabricant de biscuits (je crois). Mgr Neveux va dire une messe aux soldats cantonnés à Mailly. 5 h. bombes sifflantes ; très violent bombardement par canons et peut-être par …Voir +

Jeudi 19 novembre 1914

Nuit très calme. – Ce jour, à 7 h, mon beau-père, M. Simon-Gardan, fatigué par plus de deux mois de bombardements ininterrompus, quitte Reims à regret, pour se rendre à Paris. – A partir d’aujourd’hui, les voyageurs doivent aller prendre le CBR à Bezannes. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos …Voir +

Mardi 17 novembre 1914

Paul Hess Triste nuit, au cours de laquelle il nous a fallu encore nous relever vers 10 h 1/2, les obus tombant assez près, et nous tenir une seconde fois en alerte à 3 h du matin. Bombardement violent. Un obus a troué la voûte d’une chapelle, à la basilique Saint-Remi. Les journaux disent qu’environ …Voir +