• Archives: Rue de Courlancy

Jeudi 7 mars 1918

Louis Guédet Jeudi 7 mars 1918 St Martin 1273ème et 1271ème jours de bataille et de bombardement 5h soir  Brouillard ce matin. Mal dormi. J’ai des cauchemars effrayants, je ne suis plus fort. Travaillé ce matin, peu de courrier. Répondu. Eté avec Maurice à Songy pour acheter de l’encre. Une bouteille de 2 sous : 9 …Voir +

Jeudi 4 octobre 2017

Louis Guédet Jeudi 4 octobre 1917 1119ème et 1117ème jours de bataille et de bombardement 2h après-midi  Seconde lettre de Jean nous annonçant qu’il va bien et qu’il s’est rétabli plus vite qu’il n’osait l’espérer. Il a vu Robert et se sont expliqués tout cet imbroglio. Robert ne savait rien non plus et était bien …Voir +

Mardi 2 octobre 2017

Louis Guédet Mardi 2 octobre 1917 1117ème et 1115ème jours de bataille et de bombardement …Journée monotone et épouvantable de tristesse et de douleur, d’angoisses, toujours pas de nouvelles de Jean. J’écris au Commandant Barot, État-major 6ème Région à Châlons-sur-Marne pour lui demander s’il peut nous renseigner sur le sort de notre pauvre enfant. Lettre …Voir +

Dimanche16 septembre 1917

Paul Hess Dimanche 16 septembre 1917- Bombardement et tir de notre artillerie. Journée mouvemen­tée. — Étant en promenade, rue de Courlancy, dans l’après-midi, je m’étais arrêté auprès de quelques personnes qui suivaient atten­tivement le tir de certaines de nos pièces, sur un aéro ennemi. Celui-ci paraissait de plus en plus serré par les éclatements nom­breux …Voir +

Vendredi 6 avril 1917

Paul Hess Vendredi Saint 6 avril 1917 – Extrait des journaux de ce jour : Sous sa rubrique « Le bombardement — 926e jour du siège« , Le Courrier de la Champagne avait imprimé un article dont la cen­sure a seulement laissé subsister ce qui suit : (“Mercredi, le nombre des obus a encore dépassé 2 000″ …Voir +

Jeudi 31 août 1916

Louis Guédet Jeudi 31 août 1916 719ème et 717ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  La tempête a cessé cette nuit, beau temps chaud avec brise. Le calme. Journée monotone. Déjeuné en cave chez M. Henry Abelé, 48, rue de la Justice, avec l’abbé Pierre Abelé en civil, actuellement aux armées, à (?!), …Voir +

Dimanche 23 juillet 1916

Louis Guédet Dimanche 23 juillet 1916 680ème et 678ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Beau temps, quoique brumeux et lourd. Calme. Rien de bien saillant. Sorti vers 3h porter une lettre à la clinique Mencière, rue de Courlancy, où était ce pauvre ami Maurice Mareschal. Je n’ai pas eu le courage d’entrer ! …Voir +

Lundi 20 décembre 1915

Place de la République

Louis Guédet Lundi 20 décembre 1915 464ème et 462ème jours de bataille et de bombardement 11h soir  Beau temps, dégel. Je suis exténué. Couru la matinée pour ouvrir le coffre-fort de Mme Désaubeau 16, rue des Consuls, Hôtel de Ville service, Comptoir des Escomptes dépôts des valeurs retirées de son coffre. Palais pour le testament, …Voir +

Lundi 8 février 1915

Paul Hess Hier dimanche, le bombardement a continué. Aujourd’hui, c’est principalement vers Courlancy et la Maison-Blanche que tombent les obus. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 8 – Nuit tranquille. Matinée item. Lettre au Frère Supérieur de l’École de Montevidéo (Recueil, p. 35). Visite aux Caves Mumm, …Voir +

Mardi 27 octobre 1914

Paul Hess Journée assez tranquille mais le soir, vers 20 h des obus arrivent tout-à-coup qui sont dirigés principalement vers de quartier de Courlancy, semble-t-il. Nous sommes déjà bien habitués aux divers sifflements des projectiles de tous calibres, du 77 au 210, que nous reconnaissons sans erreur les uns des autres, mais aujourd’hui, certains de …Voir +