• Archives: M. Compant

Samedi 7 avril 1917

Paul Hess 7 avril 1917 – L’Éclaireur de ce jour, publie une nouvelle information dont voici les termes : Avis à la population. En raison de la situation, le gouvernement se voit dans la pénible nécessité d’évacuer ceux des habitants de Reims dont la présence n’est pas absolument indispensable. Les enfants et les femmes seront …Voir +

Jeudi 29 mars 1917

Clinique Mencière

Paul Hess 29, 30, 31 mars 1917 – Bombardement chaque jour. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Jeudi 29 – + 2°. Nuit tranquille, sauf vers 3 h. 1/2, violente canonnade française. Voyage de M. Compant à Binson pour les reliquaires du Car­mel. Mgr Neveux confirme à . …Voir +

Lundi 6 novembre 1916

Paul Hess 6 novembre 1916 – La pièce remplaçant la Grosse Julie a tonné au cours de l’après-midi. Peu après les sifflements se sont fait entendre et des obus sont tombés assez nombreux vers le Barbâtre. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 6 – Nuit tranquille. + …Voir +

Vendredi 26 novembre 1915

Rue des Trois Raisinés

Paul Hess 26 novembre 1915. Comme suite au compte-rendu de la séance du conseil muni­cipal donné hier par Le Courrier, nous lisons ceci, dans son numé­ro d’aujourd’hui : Les contributions à Reims. Voici le texte de la motion soumise par M. Gustave Hou­lon, au conseil municipal de Reims, tendant à la passation en non-valeur de …Voir +

Samedi 21 août 1915

Paul Hess A 14 heures, le bombardement reprend comme les jours pré­cédents. Quelques sifflements isolés se perçoivent d’abord puis, rapidement, les obus arrivent aujourd’hui, par rafales de quatre. Le personnel de l’hôtel de ville, qui vient de rentrer dans les bureaux, en sort pour se diriger vers les sous-sols ou se répandre dans les couloirs. …Voir +

Vendredi 13 août 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille sauf quelques gros coups de canons et bombes peut-être, mais assez loin de nous. Matinée silencieuse sauf quel­ques coups de canons. Petit orage vers 2 h. et 5 h. Visite aux Petites Sœurs des Pauvres, et à l’Orphelinat Rœderer pour renseignements, avec M. Compant. Cardinal Luçon dans son Journal de la …Voir +

Mercredi 14 juillet 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille ! matinée tranquille. Retour de M. Compant. Consulter Mgr d’Arsinoé, M. archevêque, M. Compant sur l’opportunité d’une lettre… 3 h, bombes sifflantes Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173  Juliette Breyer Mercredi 14 Juillet 1915. La fête …Voir +

Mercredi 16 juin 1915

Paul Hess 16 au 26 juin 1915 – Période de calme, coupée par des sifflements et des explosions le 19, pendant midi. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mercredi 16 – Nuit troublée. A 11 h soir, bombardement d’une demi-heure, mais violent. Cathédrale touchée tour nord au petit …Voir +

Samedi 5 décembre 1914

Canonnade par les grosses pièces dès le matin. Bombardement l’après-midi. – Le Courrier donne ainsi, le récit suivant paru dans L’Écho de Paris : Les visites de Mgr Luçon Nous lisons dans L’Écho de Paris Il y a cinq ou six jours, le cardinal archevêque de Reims est allé visiter l’ambulance installée au château du …Voir +

Mardi 22 septembre 1914

Paul Hess Le bombardement continue une grande partie de la journée. – Remis à M. Hebar, administrateur du mont-de-piété, le rapport relatant les faits de ma gestion provisoire à l’établissement – charge exceptionnellement difficile, reçue brusquement le 31 août, au départ du directeur et arrêtée avec la destruction complète du mont-de-piété, le 19 septembre. – …Voir +