Paul Hess

16 novembre 1917 – Très fort bombardement vers le dépôt du chemin de fer.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Source : Gallica


Cardinal Luçon

Vendredi 16 – Nuit tranquille ; + 6°. Temps doux. Visite du Directeur de la Banque de France, M. Gilbrin, et de l’Inspecteur Général des Finances, pour l’Emprunt. Via Crucis in Cathedrali à 8 h. Visite de M. Abelé. Discus­sion de son projet avec Mgr Neveux, de M. Compant.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Vendredi 16 novembre

Nos reconnaissances, opérant dans la région de l’Ailette, ont fait des prisonniers.
Lutte d’artillerie assez violente sur la rive droite de la Meuse (les Caurières).
Sur le front britannique, des reconnaissances ennemies qui tentaient d’aborder les lignes de nos alliés, vers le bois de Polderhoek, au nord de la route de Menin, ont été rejetées en perdant des tués et des prisonniers.
Sur le front italien, les Austro-Allemands ont intensifié leur action depuis la zone de l’Asiago jusqu’à la vallée de la Piave.
Des colonnes qui se glissaient vers le Frigoli, au confluent de la Brenta et du Cismon, ont été arrêtées.
Une nouvelle tentative ennemie pour passer la Piave a été enrayée. Les troupes, qui ont franchi antérieurement le fleuve sont étroitement encerclées.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button