• Catégorie: Cardinal Luçon

Mardi 11 mai 1915

A 4 heures, le réveil est donné pour toute la ville, par des détonations épouvantables et par une canonnade violente qui dure jusqu’à 6 heures. Une attaque allemande au Linguet, qui n’a pas réussi, en était la cause, paraît-il. – Dans Le Courrier, nous lisons aujourd’hui : Avis aux débitants. Les cas d’ivresse des militaires …Voir +

Dimanche 9 mai 1915

Les journaux annoncent que le Lusitania, grand transatlantique anglais, qui faisait le service entre l’Amérique et l’Angleterre, a été torpillé par un sous-marin allemand, au large des côtes de l’Irlande. Ils annoncent 1500 morts. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos voir plus : RMS Lusitania (Wikipédia) Le RMS (Royal Mail …Voir +

Vendredi 7 mai 1915

Nuit calme. Bombardement dans la matinée Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Vendredi 7 – Nuit tranquille. Journée tranquille. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 le 7 départ du lieutenant, il revient le 10 Renée …Voir +

Mercredi 5 mai 1915

Nuit calme. Bombardement dans la matinée et l’après-midi, à 14 h 1/2. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Mercredi 5 – Nuit tranquille. Journée paisible. Après-midi, orage ; soir, déluge de pluie. Visite du P. de Juglar, aumônier attaché à la Marine. Organisation d’un 3e Centre de Conférences dont il …Voir +

Lundi 3 mai 1915

Lundi 3 – Nuit tranquille. Matinée tranquille. Visite à M. le Curé de Sainte-Geneviève, pour l’affaire des petits coureurs, dont se plaint le Commandement de Billard, qui allaient roder autour des soldats. Visite à Sainte-Geneviève, aux blessés. Ballots arrivés de l’Écho de Paris. Visite de M. le Curé de Bazeilles. Visite du Commandant de Billard …Voir +

Dimanche 2 mai 1915

Sifflements et éclatements. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Dimanche 2 – Nuit tranquille. Grand’messe rue du Couchant. Lecture du Mandement. Après-midi, visite de M. de Chabrillan et Golouvers, russe, et son aide-major Henri Lavielle. Orage. Vêpres manquées. Visite de M. Paul Léon, chef de division au sous-secrétariat d’État des …Voir +

Vendredi 30 avril 1915

Paul Hess Bombardement vers 7 heures, sur le faubourg Cérès. A 16 h, les obus recommencent à arriver et tombent, cette fois, sur le centre. En quittant le bureau à 18 h, je passe donc par la rue Bonhomme, voir s’il n’y aurait pas encore du nouveau par là, avant de me diriger chez ma …Voir +

Jeudi 29 avril 1915

Journée assez calme Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Jeudi 29 – Visite à M le chanoine Colas : des éclats d’obus avaient pénétré dans son oreiller, à M. le Curé Landieux, rue des Anglais, rue des Fusiliers, à la Maison Meltat incendiée (incendie maîtrisé) ; j’étais la nuit, à …Voir +

Mercredi 28 avril 1915

Dans la matinée, bombardement du côté de l’hôtel de ville ; on signale des blessés à la maison Mauroy, rue de Mars. – A 17 heures, les obus recommencent à siffler ; ce sont encore des incendiaires. Les explosions continuent à se faire entendre jusqu’au moment où je regagne la rue Bonhomme, vers 20 h. …Voir +

Lundi 26 avril 1915

Bombardement dans la matinée, vers l’hôtel de ville Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Lundi 26 – Nuit tranquille ; bombes dans la journée. Aéroplanes. Visite au Général Rouquerol (nommé Général de Division), à sa casemate. Visite à M. le Curé de Sainte-Geneviève et à l’Ambulance, 17 blessés civils. Cardinal …Voir +