Cardinal Luçon

Samedi 7 – Service pour le 100e reg. d’Infanterie de la 134′ division, Général Petit, Colonel Hilaire, à Pierry. Allocution à l’Évangile. Dine avec les officiers. Soir à 9 h. orage violent, éclairs, tonnerre, peu de pluie.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Samedi 7 septembre

Nos troupes ont continué à poursuivre l’ennemi en retraite sur le front du canal du Nord et de la Vesle, et réalisé une avance importante.
Nous avons occupé, au sud de Ham, le Plessis-Patte-d’Oie, Berlancourt, dépassé Guivry, Caillouel-Clépigny et Abbécourt.
Au nord de l’Ailette, nous avons atteint les abords de Sinceny et le plateau au nord de Landricourt, Pierremande, Antreville, une grande partie de la basse forêt de Coucy sont en notre possession, ainsi que Coucy-le-Château et Coucy-la-Ville.
Plus de trente autres localités ont été reprises.
Au sud de l’Ailette, nous bordons le ravin de Vauxaillon.
Au nord de la Vesle, nous bordons l’Aisne entre Condé et Vieil-Arcy. A l’est, notre ligne passe au nord de Dhuizel, à Daubonval et sur le plateau de la ferme Beauregard.
Les Américains ont porté leur ligne jusqu’aux abords de Villers-en-Prayères, sur les pentes nord-est de Revillon et ont occupé Glennes.
Les Anglais ont forcé les passages de la Somme au sud de Péronne. Ils ont pris les villages de Saint-Christ, Brie et le Mesnil-Bruntel, ainsi qu’un grand nombre de prisonniers. Leurs troupes, pressant l’ennemi de part et d’autre de la route Amiens-Saint-Quentin, ont atteint Athies et Mons-en-Chaussée.
A l’est de Péronne, nos alliés ont pris Doingt et fait d’importants progrès entre Péronne et Nurlu.
Ils ont gagné du terrain sur le front de la Lys, à l’ouest de la Bassée.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button