• Monthly Archives: mars 2015

Mardi 16 mars 1915

Cardinal Luçon Nuit comme les précédentes : canonnades et bombes par intervalles. Visite du Lieutenant Millac, avocat à la Cour d’Appel de Paris. Visite au Dr Simon, qui m’a soigné dans mon indisposition du 25 février au 2 ou 3 mars. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale… Lire la suite

Lundi 15 mars 1915

Louis Guédet Lundi 15 mars 1915  184ème et 182ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Journée de bombardement. A 11h incendie du Tonneau d’Or, en face de Decker rue de Talleyrand. Tout autour de l’Hôtel de Ville. Ensuite dans le cours de la journée. Mais tout cela me laisse indifférent. Au milieu de… Lire la suite

Dimanche 14 mars 1915

Abbé Rémi Thinot 14 MARS 1915 – dimanche – Tournée merveilleuse, Infiniment consolante. A 5 heures 1/4, je suis à l’Église pour les confessions. Je n’arrête pas. Messe de communion à 7 heures ; Église pleine, pas assez d’hosties. Je parle trois fois, à l’Évangile avant la communion et après ! A 9 heures, messe du 83ème ;… Lire la suite

Les lettres de Juliette Breyer à son mari

J’ai eu le bonheur de recevoir un mél de Jackie MANGEART, commissaire de l’exposition de Warmeriville sur la guerre 14-18, me proposant d’utiliser les lettres de Juliette Breyer pour compléter notre blog. Elles s’inscrivent parfaitement dans notre travail de publication au jour le jour de journaux de rémois restés à Reims pendant la guerre. Dans… Lire la suite

Samedi 13 mars 1915

Abbé Rémi Thinot 13 MARS – samedi – Je me lève de bonne heure pour préparer l’instruction pour la messe des soldats défunts, que Je vais dire à 9 heures pour le 14ème, à La Cheppe. Eglise archi-comble ! Combien il en reste dehors? Le général Delmotte est là, ainsi que le colonel et tous les… Lire la suite

Reims 14-18 – Trop heureux pour que cela dure – Mars 1915

11 mars 1915 Bien chère Hortense, comme je te l’annonçais sur mes cartes d’hier, je pensais recevoir aujourd’hui de tes nouvelles, mais malheureusement, je n’ai rien reçu, mais je serai plus favorisé demain je l’espère. Chère chérie, en ce moment, je suis bien tranquille au coin du poêle chez des braves gens qui nous logent… Lire la suite