• Archives: Rue du Jard

Mercredi 11 juillet 1917

Paul Hess 11 juillet 1917 – Nouvelle attaque allemande, sur Cemay, cette fois. Nos pièces recommencent le vacarme de la nuit précédente, tandis que les tranchées sont fortement marmitées et que les explosions de tor­pilles sont nombreuses. En même temps, bombardement vers Fléchambault et Sainte-Anne. Très mauvaise nuit. Ce jour, un homme a été tué …Voir +

Samedi 12 mai 2017

Cardinal Luçon Samedi 12 – Nuit tranquille, sauf bombardement assez violent, et assez proche de nous, vers minuit, et une seconde fois. Visite dans les rues Thiers, du Consul, du Carrouge, etc. Dans l’après-midi, aéroplanes, bombes, ca­nons français. A 7 h., bombes violentes et sèches rue Chanzy, où un homme est déchiqueté à l’entrée de …Voir +

Jeudi 19 avril 1917

Paul Hess 19 avril 1917 – Bombardement, au cours de la nuit, vers le boulevard de la Paix, les rues de Contrai et du Jard. A partir de 11 h, bombardement de la cathédrale par obus de 305. De vingt à vingt-cinq de ces énormes projectiles sont tombés, dont plusieurs l’ont atteinte ; d’autres ont …Voir +

Lundi 2 avril 1917

Paul Hess 2 avril 1917 – Journée terrible encore, dans la matinée principalement pour le boulevard de Saint-Marceaux et son voisinage, et dans l’après- midi pour toute la ville. 2 300 obus environ aujourd’hui. Riposte faible de notre ar­tillerie. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 2 – …Voir +

Samedi 4 novembre 1916

Paul Hess 4 novembre 1916 – Dès le matin, on parle d’un bombardement effectué par nos avions, au cours de la nuit, vers Pontfaverger – Bétheniville. — Dans la matinée, nos pièces tirent et des arrivées se font également entendre. A 15 h 1/4, une séance serrée de bombardement commence brusquement sur le centre. A …Voir +

Vendredi 22 septembre 1916

Paul Hess 22 septembre 1916 – Bombardement dans la matinée. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 22 – Nuit tranquille. Projections. Quelques coups de fusil. + 7°. 10 h. à 11 h. 1/2 bombardement violent. Environ 30 obus, bombe blesse la Supérieure de l’Assomption fermant les persiennes, …Voir +

Vendredi 14 juillet 1916

Paul Hess 14 juillet 1916 – Journée très calme. Des avis apposés aux commissariats de police invitaient, paraît-il, les habitants à s’abstenir de sortir. On semblait craindre un bombardement ce jour de fête nationale. Au cours de démarches faites dans la matinée d’abord, rue du Jard et rue Ponsardin puis l’après-midi, boulevard Charles-Arnould et, à …Voir +

Mardi 11 juillet 1916

Paul Hess 11 juillet 1916 – A 17 h 45, sifflements et arrivées dans le centre. Vers 22 heures, le bombardement recommence et les dégâts sont importants rues Ponsardin, du Barbâtre, Gambetta, etc. ; la maison 98, rue Chanzy, est brûlée. Deux personnes sont tuées rue Saint-Symphorien ; un homme l’est aussi rue des Moulins. …Voir +

Dimanche 2 avril 1916

Paul Hess Dimanche 2 avril 1916 – Par une matinée idéale de printemps, les obus commencent brusquement à siffler à 10 heures. A ce moment, je suis occupé à mettre mes notes à jour, au bureau — travail distrayant que j’ef­fectue autant que possible dans ces conditions. Je m’étais proposé, en quittant ce matin le …Voir +

Lundi 27 mars 1916

Rue de Venise

Paul Hess 27 mars 1916 – Un bombardement serré, sur la ville, commence subitement à 9 heures. A ce moment, je suis au bureau ; les collègues arrivent et nous nous demandons ce que cela signifie, — à propos de quoi Reims doit encaisser aujourd’hui. Les Boches veulent-ils souligner la réunion de la Conférence des …Voir +

Vendredi 3 mars 1916

Rue Cazin

Paul Hess 3 mars 1916 – Des obus sont tombés hier, rue Clovis, rue du Jard 75, chez M. Humbeit, directeur de la voirie, etc. Il y aurait un tué rue de Vesle, à proximité de la porte de Paris. — Ce soir, à 19 h 3/4, plusieurs projectiles éclatent autour de l’hôtel de ville, …Voir +

Jeudi 2 mars 1916

Rue Lesage

Paul Hess 2 mars 1916 – Sifflements nombreux dans la matinée. A partir de 11 heures, nos pièces ripostent très vigoureusement ; elles tirent jusqu’à 14 h et l’après-midi redevient calme ; mais à 18 h les sifflements recommencent. Notre artillerie entre à nouveau en action, à tel point que venant de quitter l’hôtel de …Voir +

Mercredi 23 juin 1915

Louis Guédet Mercredi 23 juin 1915  284ème et 282ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Calme. Temps lourd et orageux, pluies par ondées. J’ai enfin mon passeport. J’ai présidé la Commission d’allocation de matin, rien de saillant. Je vais donc partir vendredi 25 à 8h1/2 matin pour arriver le soir à 6h. Je …Voir +