• Archives: Le Courrier de la Champagne

Mardi 10 avril 1917

Paul Hess 10 avril 1917 – Départ de ma sœur, Mme Montier, à 6 h, pour Châlons s/Marne. Au point de vue de son propre intérêt, de sa sécurité, c’est avec la plus grande satisfaction que je la vois s’éloigner de Reims. Quelle va être dès aujourd’hui ma nouvelle organisation per­sonnelle ? Nous verrons. Pour …Voir +

Mercredi 5 avril 1916

Louis Guédet Mercredi 5 avril 1916 571ème et 569ème jours de bataille et de bombardement 5h soir  Assez tranquille, temps de pluie froide. Tout pousse et verdoie étonnamment, mais j’ai le cœur en loques. Reçu 2 lettres, l’une de Madeleine et une de mon petit Maurice ! J’aimerais mieux que ce pauvre petit ne m’écrive pas, …Voir +

Vendredi 24 mars 1916

Mission roumaine en visite à Reims le 24 mars 1916  Louis Guédet Vendredi 24 mars 1916 559ème et 557ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Toujours le silence, c’est extraordinaire, cela m’inquiète plus que la canonnade ? Que se prépare-t-il ?……………………………………………. Il parait qu’il arrive canons sur canons…………………….. Ce matin audience de conciliations : conseils de …Voir +

Jeudi 24 février 1916

Mme Caristie Martel devant la cathédrale.jpg

Paul Hess 24 février 1916 –  Dans un article, aujourd’hui, Le Courrier de la Champagne s’élève contre un appel à l’opinion en faveur de la « reconstruction de la cathédrale de Reims », lancé par M. Camille Le Senne, tout en remémorant en tenues comiques et plutôt irrévérencieux une autre initiative passée pour ainsi dire inaperçue, le …Voir +

Jeudi 27 janvier 1916

Louis Guédet Jeudi 27 janvier 1916 502ème et 500ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Temps gris, nuageux, anniversaire de la naissance du Kaiser ! Ainsi pour bien nous le resignifier avons-nous été arrosés (dans toute la Ville) copieusement pendant une 1/2 heure, 3/4 d’heure de 1h1/2 à 2h-2h1/4. J’étais à causer avec le …Voir +

Jeudi 23 décembre 1915

Dancourt (Somme)

Louis Guédet Jeudi 23 décembre 1915 467ème et 465ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Beau temps. Pas de canon proche, mais lointain. J’ai eu mon audience ce matin, conciliations, réquisitions et jugement. Hayon (contre Racine) cf. Autorité militaire. Je me déclare incompétent, sans aucune arrière-pensée. Je fais tous mes préparatifs de départ. …Voir +

Mercredi 22 décembre 1915

Le Courrier du 22 décembre 1915

Louis Guédet Mercredi 22 décembre 1915 466ème et 464ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  mauvais temps. Allocations militaires, sorties et insolences cet imbécile de (rayé). Surchargé de besogne. Après-midi été à l’intendance militaire où j’ai été reçu, comme de droit, comme un chien dans un jeu de quille…  d’embusqués. Relevé tout ce …Voir +

Vendredi 26 novembre 1915

Rue des Trois Raisinés

Louis Guédet Vendredi 26 novembre 1915 440ème et 438ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Beau temps et giboulées de neige. Rien de saillant, toujours le calme. Ce matin assez occupé, des courses le soir, souscrit pour les obligations de défense nationale 5% (Ces obligations sont dans un dossier à part) Pas de …Voir +

Jeudi 18 novembre 1915

La presse

Louis Guédet Jeudi 18 novembre 1915 432ème et 430ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Calme général, temps gris et froid. Finis mon rapport à l’Académie comme Trésorier pour le 9 décembre 1915 à Paris. Couru toute l’après-midi. Vu le cardinal Luçon avec Mgr Neveux chez Charles Heidsieck. Causé longuement et communiqué les …Voir +

Samedi 6 novembre 1915

Louis Guédet Samedi 6 novembre 1915 420ème et 418ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Journée calme, froide et couverte. Fort occupé. Déjeuné aux Galeries Rémoises avec Tricot, Curt, Bourelle, Mmes Donneux, Lemoine et l’économe. Toujours aussi charmants. Vu le curé de la Cathédrale pour la messe de Mareschal le 22 courant, je …Voir +

Samedi 4 septembre 1915

Paul Hess 4 septembre – À 4 heures, exactement, commence une démonstration de notre artillerie. C’est un réveil vraiment effrayant, car tout de suite, l’infernal charivari est devenu formidable, comme le 26 août. Le vacarme dure une demi-heure, pendant laquelle quelques siffle­ments et explosions d’arrivées se font entendre. — Il y a aujourd’hui un an, …Voir +

Vendredi 3 septembre 1915

Paul Hess 3 septembre – Sifflements et explosions à 15 h 1/2. – Le courrier de la Champagne, publie aujourd’hui ce qui suit : Avis Il est rappelé à la population civile que, dans l’intérêt de la défense nationale, toute indiscrétion d’ordre militaire, commise sous quelque forme que ce soit, notamment par cor­respondance privée, est …Voir +

Mardi 1 septembre 1915

Paul Hess 1 septembre – Du bureau, nous entendons siffler les obus, à 11 heures, et jusqu’à midi, le bombardement continue. Il reprend à 13 heures. A ce moment, la maison de retraite est atteinte par un obus qui éclate dans une chambre au 2e étage, dans laquelle se trouvaient réunis, après le déjeuner : …Voir +

Mercredi 11 août 1915

Louis Guédet Mercredi 11 août 1915 333ème et 331ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Toujours le calme. Température lourde la nuit et le jour plus d’air. Conseil des allocations militaires, que de questions diverses se soulèvent !! Révision des allocations des femmes de commerçants qui continuent à exploiter leur commerce et qui gagnent …Voir +

Jeudi 22 juillet 1915

Benoit Hess Il paraît qu’avant-hier, une délégation de journalistes étrangers était venue visiter notre ville. Elle tombait bien. Voici ce que ra­conte Le Courrier; à ce propos : Autour du bombardement d’avant-hier. Ce n’est pas une mission officielle hispano-américaine, mais une délégation de journalistes appartenant à la plupart des pays neutres, qui est venue visiter …Voir +

vendredi 11 juin 1915

Louis Guédet Vendredi 11 juin 1915  272ème et 270ème jours de bataille et de bombardement 9h1/2 matin  Nuit calme et matinée de même. Je renonce à l’écrire tous les jours maintenant cela étant sous-entendu. Le temps est couvert et orageux, que la pluie et l’inondation de nos pauvres ruines. Le calme est tel que je …Voir +