• Catégorie: Paul Hess

Mercredi 13 février 1918

Paul Hess 13 février 1918 – Coup de main à 6 h du matin et bombardement sur le fau­bourg de Laon. Environ 500 obus. — L’Éclaireur avise ainsi ses lecteurs de la délivrance de nouvelles cartes de sucre : Carnets de sucre. Les nouvelles cartes de sucre seront échangées contre les anciennes, à partir du …Voir +

Mardi 5 février 1918

Paul Hess 5 février 1918 – Réveil par un violent bombardement, commencé à 6 h et qui ne dure que sept ou huit minutes, pendant lesquelles arrivent une cinquantaine d’obus sur le quartier du faubourg de Laon, depuis le dépôt, rue de Brimontel jusque de l’autre côté de l’avenue. Paul Hess dans Reims pendant la …Voir +

Lundi 4 février 1918

Paul Hess 4 février 1918 – Sifflements et arrivées, dans le centre, à 12 h 1/2. Le premier obus tombe rue des Capucins ; le second rue Tronsson-Ducoudray, etc. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 4 – Nuit tranquille. + 4°. Temps semi-couvert. Midi bombes sifflent. Sur …Voir +

Samedi 2 février 1918

Paul Hess 2 février 1918 – L’Eclaireur de l’Est donne le compte-rendu d’une séance du conseil municipal qui a eu lieu le 30 janvier. A cette réunion, présidée par le maire, M. le Dr Langlet, dans le local actuel de la mairie, étaient présents : MM. Emile Charbonneaux et de Bruignac, adjoints ; Chezel, Demaison, …Voir +

Vendredi 1 février 1918

Paul Hess 1er février 1918 – Certaines marchandises deviennent difficiles à se procurer. En regagnant la mairie, à 14 h, je remarquais une dizaine de person­nes qui stationnaient avec leurs récipients, en attendant l’ouverture du magasin de quincaillerie tenu par A. Betsch, 4, rue Colbert (maison Camus), pour acheter un litre de pétrole chacune — …Voir +

Jeudi 31 janvier 1918

Paul Hess 31 janvier 1918 – Bombardement à peu près du même genre que ceux des deux jours précédents — avec mélange d’obus à gaz — commencé à 16 h 3/4. Nombreuses explosions d’arrivées. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Jeudi 31 – Nuit tranquille pour la ville …Voir +

Mercredi 30 janvier 1918

Paul Hess 30 janvier 1918 – Bombardement comme hier. Il commence plus tôt ; vers 17 h 1/4. A partir de 20 h, nouvelle séance, ainsi que la veille ; on en­tend parfaitement les départs des pièces allemandes se succéder rapidement par trois et quatre et les explosions d’arrivées se suivre, naturellement, de même quelques …Voir +

Mardi 29 janvier 1918

Paul Hess 29 janvier 1918 – Pendant une promenade, vu les travaux de défense en cours d’exécution dans la ville. Les boulevards Gerbert et de la Paix, sont couverts, de cha­que côté, par des fils de fer barbelés. De distance en distance, des chevaux de frise s’y trouvent disposés, prêts à obstruer entièrement tout passage. …Voir +

Lundi 28 janvier 1918

Paul Hess 28 janvier 1918 – Fort bombardement vers le boulevard Gerbert, de 13 à 14 h, puis une partie de l’après-midi. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 28 – Nuit tranquille. 0°. Beau temps. Tir sur batteries du Parc Pommery. Avions. Visite au Colonel Henry. Cardinal …Voir +

Dimanche 27 janvier 1918

Paul Hess 27 janvier 1918 – Dans L’Éclaireur de l’Est, l’avis suivant est inséré aujourd’hui : Ravitaillement municipal — Lait. La ville ayant assuré la production d’un supplément de lait, peut satisfaire aux diverses demandes formulées depuis le 1er décembre. Les personnes qui se sont fait inscrire au bureau de l’abattoir, peuvent retirer leur carte …Voir +

Mercredi 23 janvier 1918

Paul Hess 23 janvier 1918 – Bombardement. Vers 16 h, éclatements en ville. — Aujourd’hui, en me rendant à la mairie, j’ai remarqué une équipe de territoriaux, faisant partie du service militaire de protec­tion des œuvres d’art, occupée à l’emballage des « musiciens » qui ont été descellés et descendus de la façade de la maison rue …Voir +

Mardi 22 janvier 1918

Paul Hess 22 janvier 1918 – Bombardement. Arrivées en ville. Obus rue de Vesle et au-delà du canal. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mardi 22 – + 9°. Nuit tranquille. Visite du Capitaine Davoust duc d’Auerstadt (sic). Carte de visite avec écrit et un billet de 100 …Voir +

Dimanche 20 janvier 1918

Rue Buirette

Paul Hess 20 janvier 1918 –  Après une quinzaine de jours passés à revivre tranquillement, en repos, auprès de ma famille réfugiée dans une petite ville paisi­ble du centre, au milieu d’une population ignorante du chaos, des bouleversements et de toutes les horreurs apportés par la guerre dans nos régions, je reviens ce jour à …Voir +