Paul Hess

19 mai 1917 – Bombardement très violent. 3 500 à 4 000 obus. La rue Ponsardin et le Mont-Dieu sont très éprouvés.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Cardinal Luçon

Samedi 19 – + 12°. Visite à Saint-Benoît, église, presbytère. Vu M. Menaud, teinturier. Bombes par intervalles. Éclats tombent près de nous (rentrés à 9 h. 45) jusqu’à midi. De 12 h. à 4 h. sur le Marché, la rue du Levant, rue Ponsardin : grands dégâts. A 3 h., Confirmation de 2 jeunes soldats présentés par le Père Lar… aumônier du 8e d’artillerie. Un homme tué par le bombardement.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Samedi 19 mai

Dans la région du chemin des Dames, l’activité de l’ennemi s’est concentrée sur le plateau de Californie, qui a été violemment bombardé. Plusieurs attaques sur l’extrémité nord-est du plateau ont été repoussées après une lutte très vive à la grenade. Toutes nos positions ont été maintenues.
En Champagne, la lutte d’artillerie a pris une certaine intensité au cours de la nuit dans les régions du mont Cornillet et du Mont-Haut. Un coup de main ennemi à l’est d’Auberive a échoué sous nos feux.
En Lorraine, une de nos reconnaissances a pénétré vers Pettoncourt dans les lignes adverses et a détruit de nombreux abris.
Sur le front anglais, l’artillerie ennemie s’est montrée un peu plus active que de coutume dans le voisinage de Gravelle et de Lens. Sur la route Arras-Cambrai et au nord-est de Fresnoy, l’artillerie de nos alliés a pris sous son feu des corps de troupes allemands.
Les Italiens ont repoussé de nouvelles contre-attaques allemandes sur le Carso. Le nombre de leurs prisonniers atteint maintenant à 6432.
L’Espagne, à la suite d’un nouveau torpillage a adressé une nouvelle protestation à l’Allemagne.
La Suisse a négocié un accord économique avec les puissances de l’Entente.

Source : La Guerre 14-18 au jour le jour

Share Button