• Monthly Archives: octobre 2015

Vendredi 29 octobre 1915

Clinique Mencière

Cardinal Luçon Nuit tranquille sauf quelques rares coups de canons ; pen­dant la matinée silence complet. Via Crucis in Cathedrali. Visite à la clinique Mencière et au Lieutenant-Colonel Colas. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 En savoir plus sur le… Lire la suite

Mercredi 27 octobre 1915

Un canon du 25e RA pointe sur Cernay à partir d l'usine des anglais (source ci-dessous, Archives Archives municipales et communautaires de la Ville de Reims)l

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf la canonnade de 9 h. et quelques coups de canons dans la nuit. Journée tranquille. Visite ambulance Cama, à ambulance russe, et à l’ambulance 17. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Juliette Breyer Mercredi 27… Lire la suite

Lundi 25 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, matinée silencieuse. Visite de M. Whitney-Warren et de Madame. Visite de M. Abelé et de M. l’Archiprêtre. Journée tranquille. Au loin à l’Est, canon rude dans l’après- midi. Temps brumeux, pas de vent ; la poste ne veut pas marcher. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par… Lire la suite

Samedi 23 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à l’ambulance Mencière. Reçu par M. Augias, conduit par M. Dennal, 50 suffoqués au moins gravement at­teints. Colonel X m’a dit que dans la moitié de l’action la plus voisine de nous, il y avait eu 300 à 400 suffoqués, dont 27 décès. Dans l’autre moitié, 3000 atteints, et un… Lire la suite

Vendredi 22 octobre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf quelques coups de canons ; n’ai rien entendu. Journée tranquille. Après-midi, visite à Madame Sœur des Garets pour transport des envois charitables. Visite de l’Ambulance 17 où l’on a reçu 63 suffoqués par gaz asphyxiants(1). Il y a plusieurs aéroplanes (fran­çais ? allemands ?) survolant la ville. De trois à… Lire la suite

Correspondance 14-18 – A Verzy, il y a eu du gaz asphyxiant qui a remonté des tranchées

Le 21 octobre 1915 Ma chère Henriette, je t’envoie une collection de la Bonne Presse, je pense que cela te fera plaisir. Je te dirais que la mère de Paul va bien doucement. Je suis encore à Bouzy jusqu’à jeudi prochain. A Verzy, il y a eu du gaz asphyxiant qui a remonté des tranchées,… Lire la suite

Brumes Mortelles 19-27 octobre 1915

Le 19 octobre 1915, 7h05. Un silence inquiétant règne entre le fort de la Pompelle et Prosnes. Les combattants français sont subitement atteints par une vague dérivante de chlore, la surprise est totale, causant une panique momentanée.Les vagues se succèdent et les soldats entendent avec effroi le départ de chacune d’elle par le sifflement émis… Lire la suite

Mardi 19 octobre 1915

Louis Guédet Mardi 19 octobre 1915 402ème et 400ème jours de bataille et de bombardement 5h soir  Notre canon a tonné toute la nuit et à 7h une bataille se déclenche vers la Pompelle, en même temps que nous sommes bombardés jusqu’à 11h1/2. Le temps de m’habiller et je suis à la cave avec deux… Lire la suite

Lundi 18 octobre 1915

Louis Guédet Lundi 18 octobre 1915 401ème et 399ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  La nuit dernière quelques obus dans le centre, boulevard de la République, rue des Telliers chez le Docteur Hoel, etc…  journée assez belle, froide, calme. Déjeuné au Cercle rue Noël avec M.M. Paul Camuset, de Bruignac, invités comme… Lire la suite