Nuit tranquille. Visite à Mencière et au Fourneau économique. Donné 20 F pour ustensiles à acheter.

Promis d’aller à la Haubette lundi à 2 h 1/2

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims

 

13 – Samedi – Encore la pluie. quelques coups de canon de part et d’autre. A 10 h 1/2 du matin, j’en ai entendu quelques uns ; Après-midi bombes sur le 4e canton. La nuit calme, mais il fait un vent terrible.

Carnet d'Eugène Chausson durant la guerre de 1914-1918

Voir ce beau carnet sur le site de sa petite-fille Marie-Lise Rochoy
Samedi 13 février

Luttes d’artillerie en Flandre et dans le Nord. Canonnade également sur l’Aisne et en Champagne. Elle est très active de notre côté dans le secteur de Soissons et autour de Reims. En Argonne, légère accalmie, les Allemands se bornant à faire exploser des mines, et à jeter des bombes auxquelles nous répondons d’ailleurs. En Woëvre, ils canonnent plusieurs localités. Nous bombardons les gares de Thiaucourt et d’Arnaville, repoussons une attaque à Arracourt (est de Nancy) et enlevons une côte importante dans le massif de Hartmannsweilerkopf (Haute-Alsace).
Les Russes se replient eu Prusse orientale pour adopter un dispositif nouveau. Il semble que von Hindenburg ait modifié tout son programme, et qu’écrasé en Pologne, il veuille reprendre la lutte à son aile gauche. Dans les Carpathes, la bataille se poursuit sans interruption.
Le gouvernement américain publie le texte de la note qu’il a lancée à l’Allemagne au sujet de la destruction des navires neutres. Cette note revêt une allure nettement comminatoire. Au contraire, le memorandum remis à l’Angleterre au sujet du pavillon neutre est conçu dans une forme amicale.
Un sous-marin allemand a poursuivi le vapeur anglais Laertes, bien que celui-ci eût arboré le pavillon hollandais. Le gouvernement de La Haye a prescrit une enquête à ce propos.
L’Italie retient à nouveau plusieurs classes sous les drapeaux et constitue une escadre de dreadnoughts.
La Roumanie fait savoir que l’attitude ondoyante de la Bulgarie n’influe en rien sur la sienne, et qu’elle reste disposée à prêter son concours à la Triple Entente.

 

Share Button