Louis Guédet

Dimanche 25 novembre 1917

1171ème et 1169ème jours de bataille et de bombardement

5h1/2 soir  Tempête de vent et de pluie toute la nuit. La bataille a fait rage. Bref un tintamarre infernal. Mal reposé.

Ce matin messe de 7h1/2. Courrier. Lettre du Procureur de la République m’autorisant à représenter la Banque de France pour l’Emprunt. Cette affaire a été jusqu’au Garde des Sceaux, et il est bien stipulé que c’est comme notaire seul que je remplis ces fonctions !!

Déjeuné au Cercle rue Noël, invité par Mazzuchi, Mme Lambert, M. Minet de la Croix-Rouge, Hodgson vice-consul d’Angleterre et moi. Menu : cervelle frite, gigot de mouton haricots, tarte aux pommes, fromage, dessert. Mesnil 1904 et G.H. Mumm. Conversation insignifiante, « des papotages ». Rien d’intéressant. Rentré finir mes lettres que j’ai portées à la Poste, et de là fait un tour par l’allée des Tilleuls entre le pont de la rue Polonceau et le Pont-Neuf le long de la Vesle, vent vif et froid, du soleil. Le long de la Vesle vu un brave homme qui, avec un râteau, ramassait le cresson qui paraissait beau. Il avait l’air de connaitre les bonnes places, il vendait la poignée 0,20.

Rentré vers 4h1/2 et lu les journaux, écrit quelques lettres, mais je suis bien triste. En sortant le long du canal je pleurais en songeant à ma pauvre femme et mes pauvres enfants dont je suis séparé depuis 40 mois !!

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

 Cardinal Luçon

Dimanche 25 – + 7°. Pluie. Tempête. Visite du Payeur Général de l’Ar­mée au sujet de l’Emprunt. Visite du Colonel traducteur de la lettre du Dr Hugues des… Retraite du mois. Commencé le 2éme volume de la Somme de saint Thomas, texte latin.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Dimanche 25 novembre

L’ennemi a tenté plusieurs coups de main sur nos lignes, notamment dans la région de Courcy et en Argonne. Il n’a réussi qu’à subir des pertes, sans obtenir aucun résultat.
En Champagne, nous avons fait des prisonniers au cours d’une incursion à l’est d’Auberive.
Dunkerque a été bombardée par avions. Pas de victimes. Dégâts matériels insignifiants.
Les Anglais ont fait des opérations réussies près de Cambrai. Ils ont emporté les crêtes de la région du bois de Bourlon et progressé aux abords de Fontaine-Notre-Dame. Entre Moeuvres et Quéant, les Écossais ont pris un important éperon dominant la Hindenburg. Depuis le 20, ils ont capturé plus de 100 canons.
Échec des Austro-Allemands sur le front de Macédoine.
Les Ita1iens ont à nouveau brisé des offensives en Vénétie.
Les troupes anglo-égyptiennes se sont emparées du tombeau de Samuel, aux abords de Jérusalem. Elles se sont légèrement repliées sur un autre point, à la suite de vives contre-attaques de la part des Turcs.

Source : La Grande Guerre au jour le jour



guerre 14-18 tank anglais détruit dans le bois de Bourlon novembre 1917 copyright : Archives Fédérales Allemandes -1433506900

Share Button