Cardinal Luçon

Jeudi 6 – Épiphanie. Nuit et journée tranquilles ; + 2°.


 

Samedi 6 janvier

En Champagne, rencontre de patrouilles en divers points.
Sur la rive gauche de la Meuse, nous avons repoussé aisément une attaque contre un des petits postes à l’est de la cote 304.
Assez grande activité des deux artilleries sur notre front de la Woëvre.
Journée calme sur le reste du front. Canonnade dans les secteurs belges.
Un détachement allemand a réussi à pénétrer dans les lignes anglaises au sud de Loos. A la suite d’un violent engagement, l’ennemi a été rejeté, laissant un certain nombre de morts.
Nos alliés ont fait exploser avec succès un fourneau de mine au nord de Givenchy.
Grande activité d’artillerie à Lesboeufs, à Gueudecourt, à l’ouest de Gommécourt et dans la région de la côte 50.
Les Italiens ont accompli par surprise un bond de 200 mètres sur le Carso.
Les Russes ont dû se replier sur le Sereth et au sud de Braïla.
Une attaque allemande a été repoussée sur la Duna.
La conférence interalliée a commencé à Rome où sont arrivés MM. Briand, Albert Thomas et le général Lyautey.
M. Beau, ambassadeur de France à Berne a affirmé au Conseil fédéral la volonté de la France de respecter la neutralité suisse.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

woevre2

Share Button