Cardinal Luçon

Dimanche 3 – – 2°. Nuit tranquille. A 10 h. un aéroplane malgré le froid. Journée paisible.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Dimanche 3 décembre

L’activité de l’artillerie a été faible sur tout le front sauf sur la rive droite de la Meuse, où l’ennemi a bombardé violemment la région de Vaux.

Une pièce allemande à longue portée a tiré plusieurs coups dans la direction de Nancy.

Lutte d’artillerie dans la région de Dixmude. Un violent combat à l’aide de lance-bombes s’est déroulé au nord de cette ville.

Sur le front britannique, bombardement intermittent de part et d’autre de l’Ancre. Un petit détachement ennemi qui avait réussi à pénétrer dans les tranchées anglaises au nord de le Sars, en a été rejeté aussitôt.

Activité réciproque de mortiers de tranchées vers Ypres, Armentières et la redoute Hohenzollern.

Canonnade sur le front italien.

Les Russes poursuivent une âpre offensive dans les Carpates boisées.

Les Roumains ont reculé au sud de Potesti, sur l’Argès et sur la Dambovitza, qui est la rivière de Bucarest. Au sud de cette ville, ils ont repris Comana et Gostinari. Les Russes se sont emparés de la partie est du pont de Cernavoda.

Les troupes régulières grecques, aidées de démobilisés, ont attaqué nos marins dans Athènes. Nous demandons réparation.

Source : La guerre au jour le jour

id78010_diksmuide_stadhuis_pm_50590

 

Share Button