Cardinal Luçon

Samedi 2 – Nuit tranquille. Température 0°. Visite de M. Chaumont. Envoi de la lettre à M. René Bazin, Président des Publicistes chrétiens.(1)

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Pour en savoir plus sur René Bazin

800px-rene_bazin

René Bazin

Samedi 2 décembre

Sur notre front, activité moyenne d’artillerie et d’engins de tranchées.

Les usines de Thionville et les bivouacs, dans la région de Damvillers ont été bombardés par nos avions.

Action d’artillerie sur le front britannique.

Combats sur le front roumain en Moldavie et jusqu’à la vallée de Buzeu. Bombardement accompagné d’actions d’infanterie à Tabla-Butzi, Bratocea et dans la vallée de la Prahova. Les troupes roumaines qui se retirent de Campolung ont été attaquées : elles se replient par la vallée de Dambovitza vers Miklosani.

Sur le front à l’ouest de Bucarest, lutte dans la région de Cotesci, dans la vallée du Glavacioc et la vallée du Neajlov vers Comana. Les Roumains ont fait plusieurs centaines de prisonniers et capturé 10 mitrailleuses.

En Dobroudja, les Russo-Roumains ont attaqué sur tout le front.

En Transylvanie (région de Kirlibaba), l’offensive russe se développe en même temps qu’une contre-offensive austro-allemande. Nos alliés ont progressé sur un point, mais reculé sur un autre.

De sanglants combats ont eu lieu en Macédoine, sur la Cerna. Les Germano-Bulgares ont reconquis quelques tranchées.

L’artillerie marque une activité croissante sur le front italien.

En présence de l’attitude du cabinet grec, qui se refuse à nous livrer son matériel de guerre, nous avons débarqué de nouveaux contingents de fusiliers au Pirée.

Source : La guerre au jour le jour

Share Button