Louis Guédet

Dimanche 26 novembre 1916

806ème et 804ème jours de bataille et de bombardement

5h1/2 soir  Temps nuageux, brume, mais assez élevé. Messe à 7h et mis à mon travail sur l’Incendie de l’Hôtel-Dieu. J’ai fini mon brouillon. Je n’ai plus qu’à le recopier. J’ai travaillé sans désemparer jusqu’à 3h. Je suis fatigué. Sorti pour acheter un journal et rentré. Triste journée. Que ces dimanches sont pénibles pour moi, et puis cette tombée du jour est si triste…  chaque jour. Quand donc ce martyr cessera. Reçu pas mal de lettres. Encore des valeurs à emporter à Paris. Quelle vie ! Quelle corvée. Je suis bien las, las, las…  Heidsieck me quitte, causé surtout de l’affaire Goulden, il a été obligé de faire paraître une note dans les grands journaux à cause de la confusion de la marque « Heidsieck-Monopole » et du nom « Charles Heidsieck ».

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils


Cardinal Luçon

Nuit tranquille. +5°. Journée silencieuse. Retraite du mois.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Dimanche 26 novembre

Grande activité des deux artilleries dans la région du fort de Vaux. Sur le front britannique, l’artillerie et les mortiers de tranchée ennemis ont tonné au sud de l’Ancre et vers la redoute Hohenzollern. L’artillerie lourde anglaise a canonné plusieurs positions importantes en arrière des lignes allemandes. Le mauvais temps continue. Les aviateurs anglais ont exécuté des reconnaissances et travaillé en liaison avec l’artillerie. Un des appareils n’est pas rentré. Le brouillard et la pluie ont ralenti les opérations sur le front de Macédoine. Les Serbes ont repoussé une contre-attaque bulgare dans la région de Grunista. A l’ouest de Monastir, les troupes italiennes continuent à progresser. Les Anglais ont chassé des détachements ennemis sur le front de la Strouma. Les Russes ont livré quelques escarmouches vers Riga et Smorgone. Les Roumains ont dû se replier sur la rive gauche de l’Oltu, du côté de Slatina, à 130 kilomètres de Bucarest. Les Austro-Allemands ont franchi le Danube sur deux points, en amont et en aval de l’embouchure de l’Oltu. Les opérations se sont ralenties en Dobroudja. Sur le front italien, activité d’artillerie au plateau d’Asiago.

Source : La guerre au jour le jour

 

Share Button