• Daily Archives: 11 novembre 2015

Le mémorial d’une famille rémoise : les Denoncin

Centenaire 1914-1918
11 novembre 2015 – 97e anniversaire de l’Armistice de 1918

Hommage et devoir de mémoire pour nos « Morts pour la France ». Je suis d’une génération… des années 50 … du siècle précédent… qui a connu dans mon enfance les anciens et les grands-parents profondément marqués par la « Grande guerre 14-18 », comme par celle 39-45. La transmission et les échos des souvenirs des jeunes gens, des oncles, des cousins, « Morts pour la France », ou survivants et anciens combattants, ont marqué ma propre mémoire. Ainsi au fil des années et parfois de recherches familiales ces proches entrainés dans ce conflit me sont devenus familiers et ont nourri « mon mémorial / en leur mémoire » (Photos dans cet ordre) :
1 – BAUCHET Joseph (1896-1983) Soldat au 162e Régiment d’Infanterie ;
2 – CLERGET-GURNAUD Pierre (1894-1916), promotion X 1914, Sous-lieutenant au 5e Régiment d’Artillerie de Campagne, MPF aux Bois-Bourrus sous Verdun le 03/04/16 ;
3 – DENONCIN Maurice (1888-1986) Sous-Lieutenant, Lieutenant puis Capitaine au 46e puis au 246e R.A.C. ;
4 – DENONCIN Robert (1886-1914) Lt au 106e R.I., MPF à Rembercourt-aux-pots (bataille de la Marne) le 10/09/14 ;
5 – LAMAND Maurice (1886-1917) Sergent au 5e Régiment du Génie, MPF le 25/02/17 ;
6 – LONJARRET André (1895-1918) Sous-lieutenant au 110e puis 310e R.A., MPF au Bois d’Ecueil (Marne) le 09/06/18 ;
7 – PEPION Joachim (1897-1916) Canonnier conducteur au 39e R.A. 117e Batterie, MPF à Chipilly (Somme) le 02/12/16.
c’est une jeunesse en particulier et une génération européenne et mondiale qui a été décimée, toutes les familles ont été touchées, tous les villages, et les orphelins et veuves de guerre nombreux , ceux-ci ont souvent bénéficié de l’aide des amicales régimentaires de leurs compagnons d’armes revenus de cet enfer, mon grand-père paternel y a contribué jusque dans les années 60. La paix reste un objectif mondial et européen, jamais acquis, l’enseignement, l’éducation, la transmission de l’histoire en principe devraient prévenir que l’humanité reproduise les mêmes erreurs, les mêmes drames humains et autres. Les actualités n’attestent pas de ce chemin. Mais je reste de nature confiante en la personne humaine et dans le pouvoir de l’éducation

François Denoncin

 

 BAUCHET Joseph (1896-1983) Soldat au 162e Régiment d’Infanterie

BAUCHET Joseph (1896-1983) Soldat au 162e Régiment d’Infanterie

CLERGET-GURNAUD Pierre (1894-1916), promotion X 1914, Sous-lieutenant au 5e Régiment d’Artillerie de Campagne, MPF aux Bois-Bourrus sous Verdun le 03/04/16

CLERGET-GURNAUD Pierre (1894-1916), promotion X 1914, Sous-lieutenant au 5e Régiment d’Artillerie de Campagne, MPF aux Bois-Bourrus sous Verdun le 03/04/16

DENONCIN Maurice (1888-1986) Sous-Lieutenant, Lieutenant puis Capitaine au 46e puis au 246e Régiment d'Artillerie de Campagne

DENONCIN Maurice (1888-1986) Sous-Lieutenant, Lieutenant puis Capitaine au 46e puis au 246e Régiment d’Artillerie de Campagne

DENONCIN Robert (1886-1914) Lieutenant au 106e Régiment d'Infanterie, MPF à Rembercourt-aux-pots (bataille de la Marne) le 10/09/14

DENONCIN Robert (1886-1914) Lieutenant au 106e Régiment d’Infanterie, MPF à Rembercourt-aux-pots (bataille de la Marne) le 10/09/14

LAMAND Maurice (1886-1917) Sergent au 5e Régiment du Génie, MPF le 25/02/17

LAMAND Maurice (1886-1917) Sergent au 5e Régiment du Génie, MPF le 25/02/17

LONJARRET André (1895-1918) Sous-lieutenant au 110e puis 310e Régiment d'Artillerie, MPF au Bois d’Ecueil (Marne) le 09/06/18

LONJARRET André (1895-1918) Sous-lieutenant au 110e puis 310e Régiment d’Artillerie, MPF au Bois d’Ecueil (Marne) le 09/06/18

PEPION Joachim (1897-1916) Canonnier conducteur au 39e R.A. 117e Batterie, MPF à Chipilly (Somme) le 02/12/16.

PEPION Joachim (1897-1916) Canonnier conducteur au 39e R.A. 117e Batterie, MPF à Chipilly (Somme) le 02/12/16.

GARRET Simon (1878-1967) ancien du 4e Régiment de Zouaves, Sous-lieutenant (1914)

GARRET Simon (1878-1967) ancien du 4e Régiment de Zouaves, Sous-lieutenant (1914)

GARRET Simon (1878-1967) ancien du 4e Régiment de Zouaves, Sous-lieutenant (1914) puis Lieutenant (1917), au 105e Régiment d'Infanterie puis en 1916 aux Troupes Auxiliaires Marocaines.

GARRET Simon (1878-1967) ancien du 4e Régiment de Zouaves, Sous-lieutenant (1914) puis Lieutenant (1917), au 105e Régiment d’Infanterie puis en 1916 aux Troupes Auxiliaires Marocaines.

En savoir plus sur la famille denoncin – Reims 14-18

Share Button

Jeudi 11 novembre 1915

Louis Guédet

Jeudi 11 novembre 1915

Toujours le silence. Journée froide, glaciale. Audience de réquisitions militaires avec le sous-intendant Racine qui a causé avec M. de Bruignac, Dupont-Nouvion avocat, et le Président Hù qui venait avec le sous-préfet pour visiter la ville.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

 Cardinal Luçon

Nuit silencieuse, journée tranquille. Aéroplanes français ; on ne tire pas sur eux. Visite à Mencière. Donné un chapelet à une infirmière qui m’en avait demandé un. Visite du nouveau Général Cartens, et de son Chef d’État-major. Visite à Sainte-Clotilde, à M. le curé de Sainte-Gene­viève. Visite de M. Parmentier, aumônier militaire. Retour de M. Camu.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

En Belgique, notre artillerie a exécuté sur les organisations allemandes de la région des Dunes et du secteur de Boesinghe, un bombardement systématique.
En Artois, nos tirs de barrage ont arrêté une attaque ennemie dans le bois de Givenchy.
En Champagne, après un violent bombardement, l’ennemi a tenté deux assauts contre nos positions de la butte de Tahure. Le premier, immédiatement arrêté, n’a pu aborder nos tranchées. Le second, après y avoir pénétré sur un point, a été rejeté par une contre-attaque.
Combats de bombes et de grenades en Argonne orientale (Vauquois, Malancourt).
Entre Meuse et Moselle, nos batteries ont riposté à la canonnade ennemie et dispersé une colonne d’infanterie en marche.
Les Russes progressent sensiblement en Courlande, aux alentours de Mitau.
Les Italiens ont poursuivi leur cheminement dans le haut Cordevole.
Les Serbes ont accentué leurs succès dans le massif de Babouna. La situation apparaît satisfaisante sur le front franco-anglais de Stroumitza.
Les sous-marins allemands ont fait de nouvelles victimes
en Méditerranée et dans la mer du Nord.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button