• Archives: Sœurs de l’Espérance

Mardi 5 mars 1918

Paul Hess 5 mars 1918 – Bombardement serré dès le matin — 4 h 1/2. Le total des évacuations à ce jour, est de 2 035, dont 120 pour aujourd’hui. Violent bombardement par obus à gaz et à plusieurs re­prises, dans la soirée. Environ 1 000 obus, pour la journée. Paul Hess dans Reims pendant …Voir +

Lundi 18 juin 1917

Paul Hess 18 juin 1917 – Bombardement. M. Edmond Henry, couvreur, est tué dans la matinée, devant son domicile, rue des Moulins. Le communiqué annonce 1 200 obus pour la journée d’hier 17. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 18 – + 21. Nuit tranquille. 4 h. …Voir +

Vendredi 30 mars 1917

Cardinal Luçon Vendredi 30 – + 5°. Pluie. Nuit tranquille sauf bombardement de minuit à………. et quelques coups de canon. Via Crucis in Cathedrali, pluviis inundata et lapidibus a fornica lapsis constrata – inondée de pluie et en­combrée des pierres des voûtes écroulées. A 9 h. quelques bombes sifflent. Visite à l’Espérance, à l’Enfant-Jésus, où …Voir +

Vendredi 22 septembre 1916

Paul Hess 22 septembre 1916 – Bombardement dans la matinée. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 22 – Nuit tranquille. Projections. Quelques coups de fusil. + 7°. 10 h. à 11 h. 1/2 bombardement violent. Environ 30 obus, bombe blesse la Supérieure de l’Assomption fermant les persiennes, …Voir +

Mercredi 12 juillet 1916

Louis Guédet Mercredi 12 juillet 1916 669ème et 667ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Nuit pénible, hier soir comme je lisais tranquillement dans mon lit à 9h55, un hurlement, un sifflement de sirène, un obus éclate, débris, plâtras, pierres, etc…  retombant sur le toit. Paré encore un ! Heureusement rien dans la maison. …Voir +