• Archives: Place Amélie Doublié

Samedi 17 mars 1917

Paul Hess 17 mars 1917 A 4 h, je suis réveillé brusquement par l’arrivée d’un obus, dont les éclats retombent avec des débris de matériaux, sur la place Amélie-Doublié. D’autres explosions ne suivant pas, je ne juge pas nécessaire de me lever mais je tends l’oreille, car il me semble percevoir d’abord un bruit ressemblant …Voir +

Lundi 5 mars 1917

Paul Hess 5 mars 1917 – A 4 h 45, Reims est réveillée en sursaut par une canonnade très nourrie, qui s’est déclenchée sur le secteur — et le vacarme effroyable et bien connu des démonstrations d’artillerie se pro­longe, sans la moindre interruption, pendant une heure et demie. Vers 6 h 1/4, pour terminer, les …Voir +

Dimanche 21 janvier 1917

Rue Lesage

Paul Hess Dimanche 21 janvier 1917 – Par un beau temps sec et un calme relatif assez engageant, l’idée me vient de tenter une promenade matinale en direction du Petit-Bétheny, sans savoir quel pourra en être le terminus, puisque c’est la première fois que j’essaierai de me rendre compte jusqu’où les habitants de Reims sont …Voir +

Mercredi 1 novembre 1916

Paul Hess 1er novembre 1916 – Ce jour de la Toussaint, la matinée ayant été calme, nous supposons, ma sœur et moi, pouvoir nous rendre au cimetière du Sud, en partant à 13 heures. Deux voisines de la place Amélie-Doublié se décident à nous accompagner. Au cours du trajet, nous n’avons pas été sans remarquer …Voir +

Vendredi 27 octobre 1916

Paul Hess 27 octobre 1916 – A 7 h 1/4, de nombreux sifflements se font subitement entendre pendant quelques instants ; les obus arrivent sur la ville par rafales. Nos pièces ouvrent alors le feu et ne tardent pas à faire cesser le tir ennemi. Vers 8 heures, en me rendant au bureau par le …Voir +

Lundi 11 septembre 1916

Paul Hess 11 septembre 1916 – Parti ce matin de la place Amélie-Doublié avec l’intention de faire une promenade avant de rentrer au bureau, je descendais, comme d’habitude, la rue Lesage, quand, à 7 h 3/4, un coup de fusil vint à claquer ; la chose est courante, évidemment, mais il me sembla que la …Voir +

Jeudi 17 août 1916

Paul Hess 17 août 1916 – Bombardement, vers 20 h. Les éclats des six ou sept premiers obus, faisant explosion en direction du Port-sec, arrivent jusque sur la place Amélie-Doublié — puis le tir s’allonge beaucoup. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Jeudi 17 – Nuit tranquille ; …Voir +

Jeudi 1 juin 1916

Paul Hess Ascension – 1er juin 1916 – Sifflements et arrivées vers les Arènes du Sud et le canal. Afin d’avoir un aperçu des travaux de défense exécutés dans le haut de l’avenue de Laon, je profite de cette belle journée de liberté pour aller, en me promenant, jusqu’à la ferme Prévot-Démolin et je reviens …Voir +

Dimanche 2 avril 1916

Paul Hess Dimanche 2 avril 1916 – Par une matinée idéale de printemps, les obus commencent brusquement à siffler à 10 heures. A ce moment, je suis occupé à mettre mes notes à jour, au bureau — travail distrayant que j’ef­fectue autant que possible dans ces conditions. Je m’étais proposé, en quittant ce matin le …Voir +

Jeudi 2 mars 1916

Rue Lesage

Paul Hess 2 mars 1916 – Sifflements nombreux dans la matinée. A partir de 11 heures, nos pièces ripostent très vigoureusement ; elles tirent jusqu’à 14 h et l’après-midi redevient calme ; mais à 18 h les sifflements recommencent. Notre artillerie entre à nouveau en action, à tel point que venant de quitter l’hôtel de …Voir +

Samedi 26 février 1916

Paul Hess 26 février 1916 – Dans la nuit, à 23 h, nous avons été réveillés, au 2 de la place Amélie-Doublié, par un coup de sonnette du sous-lieutenant mitrailleur R… du 61°, qui venait rapporter à une voisine les clés du logement où il habitait rue Victor-Rogelet et dont elle a accepté la garde. …Voir +

Dimanche 5 décembre 1915

Plateau des Eparges

Paul Hess 5 Décembre 2015 –Les avions de part et d’autre circulent beaucoup depuis quel­que temps, malgré la chasse que leur font journellement les artille­ries adverses. Tandis que nous traversons, aujourd’hui, la place de la Répu­blique pour regagner l’avenue de Laon, M. Vigogne et moi nous arrêtons pour regarder un aéro qui vient de faire …Voir +

Vendredi 8 octobre 1915

Paul Hess Au cours de la nuit, entendu de temps en temps, de la place Amélie-Doublié, le ronflement produit par le passage de projectiles de gros calibre tirés par une de nos pièces certainement éloignée, car le bruit des départs était à peine perceptible ; par contre, les explosions d’arrivées marquaient bien, à chaque coup …Voir +