• Archives: Caves Pommery

Mercredi 2 mai 2017

Paul hess 2 mai 1917 – Bombardement la nuit, par aéros. Arrivées d’obus, au cours de l’après-midi. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mercredi 2 – Nuit tranquille à Reims, combats au nord. + 16°. Visite à l’église Saint-André et au quartier. Après-midi, visite à M. le Maire. …Voir +

Dimanche 24 septembre 1916

Cardinal Luçon Dimanche 24 – Nuit tranquille. Beau temps ; + 7°. Lecture de la Lettre Collective du Vœu. Retraite du mois. Visite du Vicomte de Montois (voir Cahier du Conseil mardi 26 septembre). Visite de M. Abelé pour son projet de Comité. 4 h. à 6 h. aéroplanes français, tir continuel contre eux. Bombes …Voir +

Jeudi 9 septembre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf gros coups de canons vers 9 h. 1/4 et à différentes reprises, notamment vers 3 h., pendant 1/4 d’heure environ cha­que fois. Journée tranquille. Aéros français vers 5 h. 1/2. Canonnade fran­çaise assez nourrie dans l’après-midi. Visite de M. Danel, de Lille, à Mencière. Cardinal Luçon dans son Journal de …Voir +

Vendredi 6 août 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à Rœderer avec M. Camu. Reçu une lettre du Général d’Urbal (1). Visite du Père Dargentin. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 (1) Général d’Urbal. Ce cavalier d’origine a commandé devant Arras en octobre 1914 …Voir +

Mercredi 23 septembre

Abbé Rémi Thinot 23 SEPTEMBRE  – Le canon a tonné bien lourdement cette nuit ; il a dû y avoir un combat ardent vers la droite. Si nous étions délivrés ! A-t-on pensé aux habitants des tours et des toits de Notre-Dame? Tant de corbeaux, de corneilles, qui avaient là le gîte et le couvert, des pigeons …Voir +

Jeudi 17 septembre

Abbé Rémi Thinot 17 SEPTEMBRE : Il est 4 heures du matin ; l’explosion des bombes tombant assez près, sur le Boulevard, et à l’instant sur le Grand Séminaire vraisemblablement, m’a décidé à me lever et à descendre à la salie-à-manger, où je vais dire mob bréviaire – prêt à sortir s’il y a nécessité – J’ai passé …Voir +