• Tag Archives: Bezannes

Dimanche 8 juillet 1917

Gare de Bezannes

Louis Guédet Dimanche 8 juillet 1917 1030ème et 1028ème jours de bataille et de bombardement 7h matin  Nuit d’orage, de bataille, de bombardement. J’ai dormi (?) dans un cauchemar continuel, mal, très mal reposé. Je suis rompu. Ce matin temps couvert, lourd et orageux. On est mal à l’aise. Voilà une journée difficile à passer… Lire la suite

Mercredi 27 septembre 1916

Paul Hess 27 septembre 1916 – Bombardement. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mercredi 27 – Nuit tranquille. + 14° ; temps couvert. A 10 h. visite aux batteries casemates du Parc Pommery. 1ère Batterie, boulevard de la Paix. Le soir un obus allemand y a blessé un… Lire la suite

Lundi 25 septembre 1916

Cardinal Luçon Lundi 25 – Nuit tranquille, sauf gros canon français vers 9 h. le soir et dans le reste de la nuit de temps en temps. + 10° ; temps splendide. Service pour soldats à Bezannes ; allocution ; photographies à la sortie. 3 h. 1/2 très violent bombardement: 21 obus à éclatement dur,… Lire la suite

Samedi 6 février 1915

Gare de Bezannes

Abbé Rémi Thinot 6 FEVRIER – samedi – Je monte aux cantonnements derrière les tranchées. Le colonel de Riancourt, du 14ème[1], me retient à déjeuner… De là, je continue mon pèlerinage par monts et par vaux, dans une boue incroyable. Le capitaine Thiébaut, du 57ème d’artillerie, m’arrête comme espion… s’excuse. Je suis vexé, il aurait pu… Lire la suite

Vendredi 5 février 1915

Paul Hess Hier, le bombardement a sévi toute la journée, après une nuit calme. Depuis ce matin, les obus tombent encore de tous côtés ; il en est qui vont éclater dans la direction de Bezannes. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 5 – Nuit tranquille. Gros… Lire la suite

Jeudi 19 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 19 NOVEMBRE – jeudi – 7 heures soir ; Je l’ai échappé belle tout à 1’heure paraît-il ! On voulait me tirer dessus depuis les rues voisines de la cathédrale ! J’étais un espion en train de photographier ; de fait, je n’ai pas été prudent. Voyant une brume épaisse du côté de Brimont, je me… Lire la suite