• Archives: Famille Abelé

Mardi 22 juin 1915

Cardinal Luçon Nuit troublée par fusillade continue, et par bombes. Vers 2 heures, jusqu’à 3 h 1/2. Visite du Général de Mondésir et de M. Abelé. Visite de M. de Marcheville ; projet de visite à Louvois. Visite de M. Malbois, vicaire de Saint-Sulpice. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par …Voir +

Mercredi 26 mai 1915

Paul Hess Nous apprenons par les journaux de Paris que l’Italie s’est décidée à intervenir au côtés de la « Triple Entente »(1), en déclarant la guerre à l’Autriche, le 23 mai. – Le nouveau recensement opéré ces jours-ci, donne e chiffre de vingt-six mille habitants, résidant encore dans notre ville. – Nous savons, à la mairie, …Voir +

Dimanche 23 mai – Pentecôte

Cardinal Luçon Nuit tranquille en ville, sauf d’énormes coups, canons ? Bombes ? à différentes heures, notamment vers 3 h. à 10 h matin, canonnade française, bombes allemandes. Aéroplane à 6 h., canons français tirent contre lui. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – …Voir +

Mardi 11 mai 1915

A 4 heures, le réveil est donné pour toute la ville, par des détonations épouvantables et par une canonnade violente qui dure jusqu’à 6 heures. Une attaque allemande au Linguet, qui n’a pas réussi, en était la cause, paraît-il. – Dans Le Courrier, nous lisons aujourd’hui : Avis aux débitants. Les cas d’ivresse des militaires …Voir +

Samedi 6 mars 1915

Bombardement. À 10 heures, j’entends dire, à l’hôtel de ville, qu’un obus vient d’éclater rue Bonhomme ; il y aurait eu des blessés. Je m’y rends aussitôt et trouve la rue obstruée en son milieu, par des matériaux, des débris de bois et de zinc provenant de la maison n°6, qui a été touchée parle …Voir +

Mardi 9 février 1915

La nuit a été calme. Bombardement dans la matinée vers le faubourg de Laon et l’après-midi sur le 3e canton. – Vers 10 h, nous pouvons assister, de la cour de l’hôtel de ville, par un temps très clair, à la une chasse au Taube fort intéressante. Cela n’est pas pour faciliter sa promenade car …Voir +

Mercredi 27 janvier 1915

Caricature du Kaiser

Hier, le bombardement a commencé le matin, vers 4 heures. Cette nuit, il y a eu canonnade de notre part et ce matin le canon gronde encore de tous côtés devant Reims. Une action très vive a lieu certainement en direction de la Pompelle, car la fusillade et les mitrailleuses se font entendre également une …Voir +

Vendredi 1er janvier 1915

Les événements de la guerre ont amené une véritable perturbation dans les services de l’hôtel de ville. Il en est qui se sont trouvés désorganisés entièrement ; d’autres qui n’ont pu continuer à marcher qu’avec l’aide d’auxiliaires. Enfin, des bureaux provisoires nouveaux ont dû être installés et mis à même de fonctionner, pour les allocations, …Voir +

Mardi 29 décembre 1914

Nuit calme. Bombardement dans la journée. – Reims paraît vide. Il est de fait que sa population est si fortement réduite qu’on peut l’évaluer actuellement à peu près au 1/6 de ce qu’elle était avant la mobilisation. Sur la fin d’août, avant l’arrivée imminente des Allemands, bon nombre de Rémois effrayés à la vue de …Voir +

25 décembre 1914

Nuit claire. Détonations de nos grosses pièces et nombreux coups de fusil. Vers 16 h, des mitrailleuses tirent sur un aéroplane allemand qui passe au-dessus de la ville. – Depuis trois mois et demi que dure le bombardement, nombre d’habitants de Reims n’ont pour ainsi dire pas quitté les caves. Beaucoup de ceux restés en …Voir +

Samedi 7 novembre 1914

Bombardement sur le centre. Le conseil municipal s’étant réuni à Reims, le jeudi 5 courant, on peut lire le compte-rendu de sa séance, dans Le Courrier de ce jour. En voici le résumé : Conseil municipal Séance du 5 novembre 1914 La séance est ouverte à 3 h25, sous la présidence de M. Langlet, maire. …Voir +

5 novembre 1914

Il nous a fallu encore nous relever cette nuit à cause d’une canonnade toute proche, des nombreux sifflements et de l’arrivée, assez près, d’obus de différents calibres. Ce matin, en allant au bureau, j’ai tenu à faire une tournée pour me rendre compte des dégâts causés au cours de la nuit. Il paraît évident que …Voir +

Mercredi 30 septembre 2014

Paul Hess On reparle beaucoup de la nuit du 28 au 29. Peu de gens ont dormi à Reims. Il s’agissait d’une engagement important, du côté de Cernay, sur lequel nous n’avons aucun renseignement. – Les batteries installées ans le Champ de grève sont en pleine activité, dans la matinée de ce jour. – L’après-midi, …Voir +