• Catégorie: Délégations – visites à Reims

Apollinaire à Reims

Apollinaire est engagé volontaire depuis octobre 1914. Le 2 janvier 1915 Apollinaire croise dans le train Madeleine Pagès. Ils se plaisent, trois mois après il lui envoie du Front de Champagne une carte postale qui débutera entre eux une correspondance riche et d’une grande liberté de ton. Voici des extraits de cette correspondance concernant la …Voir +

Vendredi 24 mars 1916

Mission roumaine en visite à Reims le 24 mars 1916  Louis Guédet Vendredi 24 mars 1916 559ème et 557ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Toujours le silence, c’est extraordinaire, cela m’inquiète plus que la canonnade ? Que se prépare-t-il ?……………………………………………. Il parait qu’il arrive canons sur canons…………………….. Ce matin audience de conciliations : conseils de …Voir +

Jeudi 16 décembre 1915

Bezannes

Cardinal Luçon Jeudi 16 – Nuit tranquille. Pluie très froide. Visite à M. le curé de Bezannes. + 3° au-dessus de zéro. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Jeudi 16 Décembre Canonnade assez vive en Artois et entre Somme et …Voir +

Mercredi 24 novembre 1915

Délégation suédoise

Louis Guédet Mercredi 24 novembre 1915 438ème et 436ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Il dégèle et fait froid, temps gris, maussade. Rien de bien intéressant : allocations militaires ce matin et cet après-midi courrier à mettre à jour. Journée monotone comme beaucoup d’autres et ce n’est pas fini. Mon vieil expéditionnaire n’est …Voir +

Samedi 14 août 1915. Délégation anglaise

Louis Guédet Samedi 14 août 1915 336ème et 334ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Nuit calme. Temps orageux. Fait des courses toute l’après-midi. Couru après un laissez-passer pour Pargny demain, de la Place au Commissariat de Police et au Commissariat Central. Toujours la lutte entre le militaire et le civil. Le militaire …Voir +

Pierre Loti et Reims – 3 – avril et mai 1918

Son article dans L’Illustration du samedi 4 mai 1918 : « Ça, c’est Reims qui brûle ! » Loti s’est installé à Avize auprès du quartier général de Franchet d’Esperey (GAN : Groupe d’Armées du Nord) d’où il voit les fumées de la ville de Reims bombardée (grande offensive de la dernière chance allemande depuis mars 18, …Voir +

Pierre Loti à Reims – 2 – 25 et 26 août 1915

Un bombardement à Reims dans son Journal et dans son article de L’Illustration du 18 septembre. En 1915, Loti participe beaucoup à la vie politique et diplomatique : débats contre l’expédition britannico-française dans les Dardanelles, mission auprès du roi et de la reine de Belgique, contacts secrets avec la Turquie qu’il soutient, « tournée en vitesse …Voir +

Pierre Loti à Reims pendant la Grande Guerre en 1914 – 1915 – 1918

Pierre Loti (1850 – 1923) est venu à Reims quatre fois pendant la guerre, en mission et pour retrouver son fils Samuel mobilisé sur le front près de Suippes. On le sait par ses articles dans L’Illustration mais surtout par un journal de guerre publié en 1998 à La Table Ronde : Pierre Loti, Soldats …Voir +

Les personnalités et les délégations étrangères visitent Reims en 1919

Pour montrer au monde l'horreur des bombardements, en particulier ceux de la Cathédrale, Reims a reçu, tout au long de la guerre des délégations de parlementaires qui y viendront régulièrement ainsi que des groupes de journalistes en provenance des cinq continents. Toutes les photographies de cet article viennent du "Fonds Valois" (de la rue de …Voir +

Les missions étrangères visitent Reims en 1918

Pour montrer au monde l’horreur des bombardements, en particulier ceux de la Cathédrale, Reims a reçu, tout au long de la guerre des délégations de parlementaires qui y viendront régulièrement ainsi que des groupes de journalistes en provenance des cinq continents. Toutes les photographies de cet article viennent de Gallica-BNF, « Fonds Valois » (de la rue …Voir +

Les missions étrangères visitent Reims en 1917

Pour montrer au monde l'horreur des bombardements, en particulier ceux de la Cathédrale, Reims a reçu, tout au long de la guerre des délégations de parlementaires qui y viendront régulièrement ainsi que des groupes de journalistes en provenance des cinq continents. Toutes les photographies de cet article viennent du "Fonds Valois" (de la rue de …Voir +

Les délégations étrangères visitent Reims en 1916

Pour montrer au monde l’horreur des bombardements, en particulier ceux de la Cathédrale, Reims a reçu, tout au long de la guerre des délégations de parlementaires qui y viendront régulièrement ainsi que des groupes de journalistes en provenance des cinq continents. Toutes les photographies de cet article viennent du « Fonds Valois » (de la rue de …Voir +