• Catégorie: Cardinal Luçon

Lundi 16 novembre 1914

Paul Hess Pendant la nuit, coups de canon et obus. Journée assez calme Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Lundi 16 – Nuit tranquille pour la ville ; mais canonnade d’artillerie lourde entre armées. A 9 h 1/2 des bombes passent au-dessus de nos têtes. Nous n’avons pas …Voir +

Dimanche 15 novembre 1914

Un aéroplane allemand est signalé, l’après-midi, par un coup de clairon donné à l’usine des Longaux. De différents côtés, on lui fait la chasse à coups de 75. Les enfants qui jouaient dans le jardin ont entendu le signal ; eux aussi se hâtent de rentrer à l’abri. Paul Hess dans Reims pendant la guerre …Voir +

Mercredi 11 novembre 1914

Nuit mouvementée ; il a fallu se relever. Des obus sont tombés autour de la cathédrale. En me dirigeant, le matin, vers le quartier Saint-André, je vois, en débouchant de la rue des Élus, un véritable sauve-qui-peut sur la place des Marchés, où il y a beaucoup de monde, aujourd’hui mercredi ; il est 8 …Voir +

Mardi 10 novembre 1914

Bombardement. Le Courrier de ce jour, fait connaître cette information : Reims est le centre du champ de bataille. C’est ce que déclare un correspondant militaire. La forme générale du champ de bataille, dit-il, est une courbe dont le cventre est immobile et donc nous poussons « les deux ailes ». Le journal ajoute : Espérons que …Voir +

Lundi 9 novembre 1914

Paul Hess A 10 h, les employés de la mairie se réunissent dans le cabinet de l’administration municipale, et M. Raïssac, secrétaire en chef, se faisant leur interprète, présente à M. le maire les félicitations du personnel de l’hôtel de ville, pour la distinction que le gouvernement lui a décernée. M. le Dr Langlet, ému …Voir +

Dimanche 8 novembre 1914

Paul Hess 8 novembre – Journée calme. M. Viviani, Président du Conseil des ministres, vient dans la matinée à l’hôtel de ville, remettre à M. le Dr Langlet, maire, la croix de chevalier de la Légion d’Honneur. – Comme suite au compte-rendu de la séance du conseil municipal donné hier, Le Courrier ajoute ceci, aujourd’hui …Voir +

Samedi 7 novembre 1914

Bombardement sur le centre. Le conseil municipal s’étant réuni à Reims, le jeudi 5 courant, on peut lire le compte-rendu de sa séance, dans Le Courrier de ce jour. En voici le résumé : Conseil municipal Séance du 5 novembre 1914 La séance est ouverte à 3 h25, sous la présidence de M. Langlet, maire. …Voir +

Vendredi 6 novembre 1914

Nuit passée dans le calme absolu. Brouillard intense toute la journée ; dans la nuit noire où se trouve déjà plongée la ville, sans aucune lumière, il rend la circulation si difficile, qu’à 18 h, ayant eu à passe rue du Cloître, à la sortie du bureau, j’ai les plus grandes difficultés à regagner le …Voir +

Jeudi 5 novembre 1914

Paul Hess Il nous a fallu encore nous relever cette nuit à cause d’une canonnade toute proche, des nombreux sifflements et de l’arrivée, assez près, d’obus de différents calibres. Ce matin, en allant au bureau, j’ai tenu à faire une tournée pour me rendre compte des dégâts causés au cours de la nuit. Il paraît …Voir +

Mercredi 4 novembre 1914

M. Barnou, employé réfugié de la mairie de Charleville, quitte le bureau de la comptabilité pour partir à Blois. – Beau temps ; 34° au soleil. – Le soir, les obus tombent en quantité sur le faubourg de Laon et sur le centre. A partir de 20 h 1/2, les Allemands semblent repris d’une véritable …Voir +

Mardi 3 novembre 1914

Bombardement. Dans la matinée, le bruit d’explosions rapprochées nous arrive à tout moment, à l’hôtel de ville, tandis que nous travaillons et vers 11 h, le préposé au ravitaillement passant au bureau, nous annonce que huit personnes viennent d’être tuées par un obus, à proximité de la gare. Nous apprenons ensuite que ce sont : …Voir +

Lundi 2 novembre 1914

Bombardement le matin, sur le centre et vers le quartier Sainte-Anne – Le Courrier de Champagne de ce jour, publie la lettre suivante : Lettre ouverte à M. le Préfet. Monsieur le Rédacteur en chef du Courrier de la Champagne, à la Haubette. Je lis dans les journaux qui paraissent actuellement à Reims, que le …Voir +

Lundi 1er novembre 1914

Paul Hess Beau temps et journée assez calme. Quelques obus seulement aux extrémités nord et est de la ville. L’après-midi, sortie en famille dans le quartier Sainte-Geneviève où il y a foule. Beaucoup de monde surtout vers le cimetière de l’Ouest et sur l’avenue d’Épernay. Une demi-douzaine d’aéroplanes évoluent dans le ciel bleu, nous rappelant …Voir +