• Catégorie: Cardinal Luçon

Dimanche 15 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 15 NOVEMBRE – dimanche – M. C.. a assuré ce matin que le Carmel avait reçu une bombe d’aéroplane, qui n’a pas éclaté, et qui porte, comme indication, en allemand ; bombe incendiaire. Je tâcherai de voir ce document ; au point de vue diplomatique, il est important. On n’a pas le droit de …Voir +

Samedi 14 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 14 NOVEMBRE – samedi – Ce malin à 6 heures, je suis allé sur la tour Nord prendre le drapeau de la Croix Rouge que le vent dépeçait. C’est celui que 1’administration a envoyé le vendredi 13 septembre, qui n’a pas été atteint – pas plus que ses voisins – par les flammes, …Voir +

Vendredi 13 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 13 NOVEMBRE – vendredi – Minuit ; la nuit semble étrange ; un silence absolu sur toute la ligne. Article paru dans le « Courrier de la Champagne ». Les criminels ! Ils l’ont visée encore, et le jour et la nuit, depuis plus d’une semaine. Et leurs obus l’ont enfin et de nouveau profanée. Des anges, …Voir +

Jeudi 12 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 12 NOVEMBRE – jeudi – 4 heures 1/2 soir ; C’était mon tour aujourd’hui ; j’ai ma bombe, un Shrapnell à l’angle de ma chambre à plaques et dans le mur qui la sépare de ma chambre à coucher ; ma bibliothèque est dévastée, mon lit saccagé, toute ma chambre à coucher bouleversée ; mon réveil …Voir +

Mercredi 11 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 11 NOVEMBRE –mercredi – Bombardement toute la matinée ; on ne compte plus les points touchés… Une bombe rue Tronson-Ducoudray, qui a déplacé assez d’air place du Parvis pour défoncer les barrages de planches des deux porches latéraux. 10 heures soir ; Louis Midoc était venu dîner avec moi. En le reconduisant, je suis passé prendre …Voir +

Mardi 10 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 10 NOVEMBRE – mardi – Je rentre de ma randonnée ; parti dans une voiture automobile de l’armée, je suis allé à Gueux. Le docteur qui est auprès de moi me dit deux mots de la terrible bataille qui s’est déroulée là, les Prussiens étant à droite de la route, les Français à gauche. …Voir +

Lundi 9 novembre 1914

Louis Guédet Lundi 9 novembre 1914 58ème et 56ème jours de bataille et de bombardement 9h matin  Le reste de la nuit a été relativement calme et nous n’avons pas reçu d’obus ! Ce matin journée fort grise. 5h soir  Je me suis démarché pour m’assurer de voir si je pourrais aller à Paris voir les …Voir +

Dimanche 8 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 8 NOVEMBRE – dimanche – Un obus hier chez le Marquis de Polignac… Rue de Tambour, le célèbre Pingot a toutes ses vitres défoncées. « Vous êtes nettoyé », lui dis-je en passant… « – Oui, c’était vers 9 heures ; je prenais un verre au comptoir ; j’ai failli mourir en vrai bistro… mais les verres, …Voir +

Samedi 7 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 7 NOVEMBRE ; – samedi – Brouillard intense ; j’en profite pour monter sur la tour Nord et enlever le téléphone établi le lendemain de la catastrophe du dirigeable… Il a été enlevé par quelqu’un qui a eu la même idée que moi, mais qui a eu la maladresse de laisser des fils à …Voir +

Vendredi 6 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 6  NOVEMBRE – vendredi Décidément, le bombardement de cette nuit a été sérieux. Je vais faire un tour à la cathédrale Pas de dégâts, mais…l’herbe pousse dans la grande nef. Il y a des touffes de 15 à 20 centimètres déjà entre les dalles. Désolation ! Et quand va-t-on pouvoir se mettre à couvrir? …Voir +

Jeudi 5 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 5  NOVEMBRE ; jeudi – 8  heures 3/4 ; Vive canonnade ; des obus perdus viennent siffler et éclater dans nos parages Quelle horreur que ces éclats sauvages en pleine nuit. J’entends dans la rue les gens descendus en hâte des étages s’interpellant, se pressant de gagner la cave la plus proche… Dieu, sauvez la …Voir +

Mercredi 4 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 4  NOVEMBRE – mercredi – …Reims est las ! las. ! Il y a eu bien des départs hier et ce matin encore. Ils se comprennent… Les ambulances évacuent leurs blessés ; où est-on en sûreté à Reims actuellement? Le Lycée remet activement ses carreaux ; Gare ! Extrait des notes de guerre de l’abbé Rémi Thinot. …Voir +

Mardi 3 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 3  NOVEMBRE – mardi – 6  heures matin ; Un coup de canon pour marquer le réveil… 4  heures soir ; Je rentre de la cathédrale ou j’ai fait quelques bonnes photos. Je me hâte pour le cas où je serais appela rapidement au service de la Patrie… M. le Curé va faire à l’État-major …Voir +

Lundi 2 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 2  NOVEMBRE – lundi – Le Cardinal est venu dire une messe basse rue du Couchant… puis il est allé au cimetière du Nord où l’ai joint pour le photographier… Je suis allé au cimetière de l’Est ensuite. Maintes et maintes tombes sont saccagées par les obus… C’est un spectacle d’une saisissante sauvagerie. …Voir +

Lundi 1er novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 1er NOVEMBRE 1914 – dimanche – Triste Toussaint. Pauvre messe rue du Couchant ou Dazy le lunatique refuse de jouer un offertoire ! Vêpres minables. Bonne assistance cependant malgré les bombes qui tombaient en ville. M. le Curé a fort bien parlé à la messe sur le réconfort que la vision de la Toussaint devait …Voir +