• Catégorie: 1916

Mardi 4 janvier 1916

Cardinal Luçon Mardi 4 – Nuit tranquille ; + 6. Visite au général Castein, au colonel Colas. A M. le Doyen de S. Remi, au sujet des réquisitions du clocher. Visite du général Laude. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 …Voir +

Dimanche 2 janvier 1916

Cardinal Luçon Dimanche 2 – Visite du général Castein et de son officier d’ordonnance. Canonnade sur batteries adverses. Pluie ; + 10 degrés. Retraite du mois. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173   Dimanche 2 janvier En Artois, plusieurs patrouilles …Voir +

Samedi 1er janvier 1916

Paul Hess En 1916, le bureau de la comptabilité, à l’hôtel de ville, fonc­tionne avec MM. Cullier, Vigogne, Guérin, Hess et Joly. Ce dernier, devenu malade, doit partir dans sa famille en cours de mai. Reve­nu trois mois plus tard, il ne peut rester à son poste que quelques jours ; obligé de retourner se …Voir +

Sarah Bernhardt devant la cathédrale en 1916

En 1916, la grande tragédienne Sarah Bernhardt (1844-1923) est déjà âgée de 72 ans. L’année précédente, elle a été amputée d’une jambe à cause d’une arthrite tuberculeuse. Refusant de porter une prothèse elle joue assise. Sur les photos qui la montrent debout, ci-dessous, elle est sur une jambe et on peut voir qu’elle se tient …Voir +

Lundi 15 février 1915

Abbé Rémi Thinot 15 FEVRIER – samedi – Sont arrivés aujourd’hui à la formation deux médecins qui avaient été faits prisonniers à Raucourt. Ils nous disent combien innombrables sont encore à Toulouse et ailleurs le nombre des embusqués. Avec la plus parfaite impudeur, les gros manitous cumulent des traitements mensuels de 500, 800, 1200 francs …Voir +

Dimanche 14 février 1915

Paul Hess Canonnade violente faisant vibrer les vitres dès le matin et bombardement ; quelques obus, comme hier. – à 18 heures, alors que je me trouve rue du Cloître 10, où je passe assez souvent prendre des nouvelles de la famille de mon beau-frère, un coup de fusil retentit soudain. Que signifie cette détonation …Voir +

La revue du 214e au Casino de Reims (Août 1916)

Voici une série de cartes-photos faites en 1916 au Casino qui se trouvait rue de l’Etape. On y voit des soldats faisant eux-mêmes le spectacle. Avant la première guerre mondiale, Maurice Chevalier fit ses débuts dans ce casino, et en 1896 on y vit les 1ères séances du cinématographe Lumière. (J-C Thuret : Reims Rues …Voir +

Vues aériennes de Reims – 1916 et 1917

Pour aujourd’hui, voici deux avant-après originaux. En effet, nous prenons de la hauteur avec ces vues aériennes de la ville prises par un aviateur français pendant la première guerre mondiale. Voir également sur Reims 14-18 Photos N&B : Vincent Piniarski. La première prise le 18 mars 1916, permet de se rendre compte des destructions du …Voir +

Vivre à Reims sous les obus en 1916-1917

Troisième volet de la série concernant des portraits de Rémois pendant les bombardements de la Première Guerre Mondiale, en autochromes (1917) et photos N&B (1915-16-17). Reims est une des rares villes françaises importantes à être constamment sur la ligne des combats durant quatre ans. C’est d’ailleurs la plus grande ville, en terme de population à …Voir +

Les délégations étrangères visitent Reims en 1916

Pour montrer au monde l’horreur des bombardements, en particulier ceux de la Cathédrale, Reims a reçu, tout au long de la guerre des délégations de parlementaires qui y viendront régulièrement ainsi que des groupes de journalistes en provenance des cinq continents. Toutes les photographies de cet article viennent du « Fonds Valois » (de la rue de …Voir +

Vues aériennes de Reims en ruine (1915-1919)

Ces clichés présentés ici proviennent du site Gallica.bnf.fr Ils montrent des vues aériennes de la ville dans ses années de bombardements. Ils ont l’avantage de nous montrer Reims « avant » la reconstruction avec ses rues disparues ainsi que l’ancienne configuration de la place du Forum, appelée alors, place des Marchés, avec ses deux halles et les …Voir +

Installations défensives sur la Butte Saint-Nicaise

Voici des photos vues sur Gallica.BNF.fr : elles montrent, pour les 3 premières des marins et des soldats russes installant une pièce de 140 de marine : D’abord la préparation de l’emplacement du canon : on peut distinguer un marin français maniant la pelle et des soldats français et russes en contre-bas, ainsi qu’un russe …Voir +