All posts by Véronique Valette

Mardi 10 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 10 NOVEMBRE – mardi – Je rentre de ma randonnée ; parti dans une voiture automobile de l’armée, je suis allé à Gueux. Le docteur qui est auprès de moi me dit deux mots de la terrible bataille qui s’est déroulée là, les Prussiens étant à droite de la route, les Français à gauche. …Voir +

Lundi 9 novembre 1914

Louis Guédet Lundi 9 novembre 1914 58ème et 56ème jours de bataille et de bombardement 9h matin  Le reste de la nuit a été relativement calme et nous n’avons pas reçu d’obus ! Ce matin journée fort grise. 5h soir  Je me suis démarché pour m’assurer de voir si je pourrais aller à Paris voir les …Voir +

Dimanche 8 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 8 NOVEMBRE – dimanche – Un obus hier chez le Marquis de Polignac… Rue de Tambour, le célèbre Pingot a toutes ses vitres défoncées. « Vous êtes nettoyé », lui dis-je en passant… « – Oui, c’était vers 9 heures ; je prenais un verre au comptoir ; j’ai failli mourir en vrai bistro… mais les verres, …Voir +

Carnet de dessins de Louis Delozanne #2

Trois autres dessins variés du deuxième carnet. Les lieux mentionnés dans ces carnets mériteraient une cartographie pour montrer où Delozanne et le 106e RI originaire de Châlons-sur-Marne sont passés. Pour l’historique de ce régiment, voir l’article bien complet de Wikipédia et deux sites : Ceux du 106e et, pour le journal de marche du régiment, …Voir +

Samedi 7 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 7 NOVEMBRE ; – samedi – Brouillard intense ; j’en profite pour monter sur la tour Nord et enlever le téléphone établi le lendemain de la catastrophe du dirigeable… Il a été enlevé par quelqu’un qui a eu la même idée que moi, mais qui a eu la maladresse de laisser des fils à …Voir +

Vendredi 6 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 6  NOVEMBRE – vendredi Décidément, le bombardement de cette nuit a été sérieux. Je vais faire un tour à la cathédrale Pas de dégâts, mais…l’herbe pousse dans la grande nef. Il y a des touffes de 15 à 20 centimètres déjà entre les dalles. Désolation ! Et quand va-t-on pouvoir se mettre à couvrir? …Voir +

Jeudi 5 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 5  NOVEMBRE ; jeudi – 8  heures 3/4 ; Vive canonnade ; des obus perdus viennent siffler et éclater dans nos parages Quelle horreur que ces éclats sauvages en pleine nuit. J’entends dans la rue les gens descendus en hâte des étages s’interpellant, se pressant de gagner la cave la plus proche… Dieu, sauvez la …Voir +

Mercredi 4 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 4  NOVEMBRE – mercredi – …Reims est las ! las. ! Il y a eu bien des départs hier et ce matin encore. Ils se comprennent… Les ambulances évacuent leurs blessés ; où est-on en sûreté à Reims actuellement? Le Lycée remet activement ses carreaux ; Gare ! Extrait des notes de guerre de l’abbé Rémi Thinot. …Voir +

Carnet de dessins de Louis Delozanne

« Louis Delozanne, infirmier, 106e Régiment d’Infanterie, 12e compagnie«  C’est le début du carnet de Louis qui était originaire de Serzy dans la Marne. Nous publions ici quelques pages de son deuxième carnet… il y en aura d’autres… Nous en profitons pour annoncer l’exposition Un village champenois à l’arrière du front : Crugny et sa région …Voir +

Mardi 3 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 3  NOVEMBRE – mardi – 6  heures matin ; Un coup de canon pour marquer le réveil… 4  heures soir ; Je rentre de la cathédrale ou j’ai fait quelques bonnes photos. Je me hâte pour le cas où je serais appela rapidement au service de la Patrie… M. le Curé va faire à l’État-major …Voir +

Lundi 2 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 2  NOVEMBRE – lundi – Le Cardinal est venu dire une messe basse rue du Couchant… puis il est allé au cimetière du Nord où l’ai joint pour le photographier… Je suis allé au cimetière de l’Est ensuite. Maintes et maintes tombes sont saccagées par les obus… C’est un spectacle d’une saisissante sauvagerie. …Voir +

Lundi 1er novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 1er NOVEMBRE 1914 – dimanche – Triste Toussaint. Pauvre messe rue du Couchant ou Dazy le lunatique refuse de jouer un offertoire ! Vêpres minables. Bonne assistance cependant malgré les bombes qui tombaient en ville. M. le Curé a fort bien parlé à la messe sur le réconfort que la vision de la Toussaint devait …Voir +

Samedi 31 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 31 OCTOBRE ; – samedi – Journée de désolation ; le pauvre quartier Cérès est bien éprouvé… et c’est demain la Toussaint ! Non, rien ne me dit que c’est la Toussaint… C’est un simple dimanche, un petit dimanche ; la brutalité des évènements a tué notre âme… C’est le cas de dire que ; « on ne …Voir +

Vendredi 30 octobre 1914

Place des Marchés

Abbé Rémi Thinot 30 OCTOBRE – vendredi 8 heures 1/a soir ; Je rentre de dîner en ville. Les « 120 » longs tonnent encore. Toute l’après-midi a été bruyante ; tout concorde à établir que ce n’est pas la fin encore… C’est ce que ne peut pas digérer M. Périnet, l’ancien juge d’instruction, avec sa stratégie en chambre. …Voir +

Jeudi 29 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 29 OCTOBRE – jeudi – Enfin, dans mon bureau… Je reviens de chez M. le Curé avec l’ordre précis d’achever au plus tôt un rapport sur le bombardement et l’incendie de la cathédrale. On a demandé de Rome au Cardinal des précisions à l’endroit de cet évènement, car déjà, le Pape paraît circonvenu. Benoit …Voir +

Mercredi 28 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 28 OCTOBRE ; Dormans Dormans ; hôtel de la Croix de Fer… Si j’avais jamais pensé venir loger ici ! La porte de mon local est toute de fortune. « Les boches  ont tout dévasté » me disent les braves gens qui dirigent l’établissement ; ils ont défoncé les cloisons, saccagé à plaisir. Oh ! la haine qui se développe …Voir +