Louis Guédet

Dimanche 29 juin 1919

1752ème et 1750ème jours

7h soir  Réveillé à 5h du matin. Je m’habille et vais à la messe de 6h à Notre-Dame des Victoires, peu de monde. Paris dort !! De là je vais à la Gare de l’Est prendre mon train de 7h55.

Arrivé ici à 11h. Courrier formidable et fatigant.

Je lis dans un journal que le juge de Paix titulaire des 1er et 3ème cantons est nommé. C’est M. Ferry. (Marie Gabriel Camille Ferry, né en 1856, nommé le 24 juin 1919 à Reims, mais « non acceptant » son poste, il fut nommé à Lunéville en octobre 1919).

Voilà donc ma mission remplie, close, finie. Moi juge est fini. Le juge de Paix des 4 Cantons de Reims pour la durée de la Guerre est mort. Paix à ses cendres.

J’appartiens maintenant à l’Histoire de Reims. J’espère que ma page sera sans tâche et sans critique !! Et que les chroniqueurs de notre Ville martyre ne seront pas trop sévères pour leur juge de Paix de Guerre.

Quant à moi je cède la place, sans regret !!… J’ai rempli ma tâche. J’ai entretenu du mieux que j’ai pu le sillon que l’on m’avait chargé de tracer et de continuer durant la Guerre !! Je ne laisse aucun retard, et encore bien moins de difficultés à mes successeurs. Ils n’ont qu’à continuer à faire comme moi, se sacrifier pour nos Rémois.

La Paix est conclue…  signée, mes notes et impressions de Guerre sont donc terminées !! et closes…  Et si je continue ce journal…  ce ne peut être qu’au titre de Notes de Paix. Relèvement de Reims ! Non ! Notes d’Après-Guerre !!…

Titre peut-être encore plus terrible et plus épouvantable que celui sous lequel j’ai écrit durant la tourmente et sous le ciel de fer, de flammes auquel j’ai échappé. Je ne sais comment !! toute ma misérable vie ! mon long et douloureux et sanglant martyre.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Dimanche 29 – Confirmation à S. Jacques. Visite Supérieure du Bon Pasteur.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
Share Button