Mercredi 31 juillet 1918

1419ème et 1417ème jours de bataille et de bombardement

11h matin  Beau temps, mais déjà un soleil d’automne. Vu sur l’Écho de Paris la mort d’une des filles de mon ami Charles Heidsieck, Simone Heidsieck, décédée à Kerustum près de Quimper (Finistère) (quartier de Quimper). J’ignore de quoi. Je lui écris pour lui faire mes condoléances et lui demander quelques renseignements. Voilà un coup qui va bien le frapper ainsi que sa femme. Lui aussi ne compte plus ses épreuves et ses ruines.

5h soir  Chaleur lourde. Courrier assez chargé mais rien de saillant. Je suis rompu de fatigue d’hier.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Mercredi 31 – Visite de M. le Curé de Busancy, de M. Dupuit curé de S. Benoît, de M. Heulin ; avec M. le Curé de S. Jacques du Haut-Pas. Visite de M. Berrué

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mercredi 31 juillet

On ne signale aucun changement au nord de la Marne. Nous avons fait environ 400 prisonniers dans cette partie du front.
Les Américains annoncent qu’ils ont continué à poursuivre l’ennemi. Malgré les efforts obstinés qu’il a fait pour retarder leur avance par des combats d’arrière-garde, ils ont traversé l’Ourcq et occupé les localités de Seringes, Nesles, Sergy et Ronchères.
Dans le secteur de Morlancourt (front britannique), les troupes australiennes ont effectué avec succès une opération locale. Sur un front de plus de 2 milles, elles se sont emparées de deux lignes de tranchées ennemies situées de part et d’autre de la route Bray-Corbie, faisant plus de 100 prisonniers et capturant des mitrailleuses. L’ennemi a subi de lourdes pertes; celles des Australiens sont légères.
Au sud et au nord de Gavrelle, les troupes canadiennes ont réussi deux coups de mains et ramené des prisonniers.
Rien à signaler d’autre sur le front britannique, en dehors de l’activité réciproque de l’artillerie sur certains points.
En Macédoine, actions d’artillerie et de patrouilles sur la Struma, sur le Vardar, et sur le front serbe où un détachement d’assaut a exécuté avec succès un coup de main dans les tranchées bulgares.
En Albanie, une attaque sur nos postes du col de Longa a été repoussée.
En Italie, canonnade dans le Val Sugana, dans le Vallarsa et dans la val de la Brenta.
Le maréchal von Eichhorn a été tué par une bombe à Kiev.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

 

Share Button