Cardinal Luçon

Jeudi 15 – + 6°. Nuit tranquille. Brouillard épais. Visite de Mme la Du­chesse de Plaisance (de la Jumellière, Maine-et-Loire) et de Mme la Com­tesse d’Haussonville, sa mère ; de M. Henri Abelé. Expédition de la Lettre collective aux Évêques.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Jeudi 15 novembre

Grande activité des deux artilleries sur la rive droite de la Meuse.
Nos détachements ont réussi divers coups de main sur les lignes ennemies, notamment au sud-est de Saint-Quentin à l’est de Sapigneul, au bois Le Chaume, et ont ramené une dizaine de prisonniers.
A la suite d’une recrudescence de canonnade, l’ennemi a attaqué les positions occupées par les troupes britanniques sur les hauteurs au nord de Passcchendaele.
Les Autrichiens ont tenté un coup de main violent sur les positions italiennes, du lac de Ledro au lac de Garde. L’attaque a complètement échoué et l’ennemi s’est retiré.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Sapigneul

 

Share Button