Cardinal Luçon

Mardi 31 – + 16°. Nuit tranquille en ville. Au loin et sur les batteries, activité. Journée pluvieuse, assez tranquille. Vers 2 h. à 5 h. bombes au loin. Visite à la Visitation ; la Supérieure est venue de Paris, où les Sœurs sont réfugiées. Il n’en reste que trois ou quatre à Reims. Visite à l’Enfant- Jésus incendié la veille. Écrit au Vatican. Visite de M. Brousse, aumônier.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mardi 31 juillet

Lutte d’artillerie très vive dans la région Cerny-Craonne.
Les Allemands ont prononcé sur Hurtebise une attaque que nos feux d’artillerie et d’infanterie ont fait complètement échouer. Vive activité de l’artillerie sur la rive gauche de la Meuse, particulièrement dans la région de la cote 304.
Canonnade sur une partie du front italien. Nos alliés ont fait un certain nombre de prisonniers.
Leurs hydravions ont laissé tomber des bombes et des mines sur les hangars de Presea, puis ils sont rentrés indenmes.
Un sous-marin allemand est entré avarié à la Corogne. Le gouvernement espagnol a décidé qu’il serait interné au Ferrol.
Les milieux militaires allemands manifestent une inquiétude croissante au sujet du bombardement qui se poursuit en Flandre. Gand a été bombardé par les aviateurs alliés.
Les troupes russo-roumaines ont encore avancé de quelques kilomètres entre les vallées du Cosinu et de la Putna. 6 nouveaux villages ont été occuppés par elles. De nouveaux prisonniers ont été faits; une batterie d’obusiers a été capturée.
On annonce que von Kuhlmann aurait été nommé ministre des Affaires étrangères d’Allemagne.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Source : collection Patrick Nerisson

 

 

Share Button