Louis Guédet

Jeudi 24 août 1916

712ème et 710ème jours de bataille et de bombardement

7h soir  Temps d’automne brumeux clair lourd orageux. Calme. Quelques avions à midi mitraillant, que des repérages !! Été faire l’inventaire à la ferme de l’Écaille sur la route de Pargny. Tout le monde était là cette fois-ci. Rentré à 5h fatigué. Vu Melle Payart (à vérifier) pour son testament, et rentré me reposer un peu. Je suis las, triste. Ma femme et mes petits m’ont souhaité ma fête, St Louis. Triste fête…  en tristesse ?!

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Jeudi 24 – Nuit tranquille. Aéroplane allemand ; tir contre lui. Visite du P. Chéruy.(*voir le commentaire d’Armand en bas de page)

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Jeudi 24 août

Violente lutte d’artillerie au nord et au sud de la Somme (secteurs de Belloy et d’Estrées).
Sur la rive droite de la Meuse, une attaque brillamment menée par nos troupes contre les positions allemandes entre Fleury et l’ouvrage de Thiaumont, nous a permis de réaliser un sensible progrès. Nous avons fait environ 200 prisonniers dont 2 officiers.
Deux avions ont été abattus, l’un par l’adjudant Dorme, au nord-est de Chaulnes, l’autre dans la région de Roye.
Les Anglais ont repoussé deux contre-attaques contre leurs nouvelles tranchées, au sud de Thiepval. Ils ont exécuté avec succès un petit coup de main près de Lens. Ils ont gagné 200 mètres de tranchées dans la région de la Somme et abattu six avions allemands.
Sur le front d’Orient, les armées alliées ont, au centre, maintenu et consolidé toutes les positions conquises entre la Moglenica et le massif du Belès. Les Serbes ont progressé au nord de Strupino, et nous avons repoussé une attaque à Palui. Aux deux ailes, l’offensive bulgare a été enrayée.
Les Italiens ont conquis des cimes dans les Dolomites.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


348_001

Share Button