Samedi 29 – Visite de Mgr Le Roy. Visite des demoiselles Maubeuge.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Samedi 29 juillet

Au nord de Chaulnes, une tentative de l’ennemi sur une de nos tranchées, près de Lihons, a été repoussé à coups de fusil.
En Champagne dans la région d’Auberive, une reconnaissance russe a pénétré dans la tranchée adverse qu’elle a nettoyée à coups de grenades et a ramené des prisonniers.
En Argonne, lutte de mines. Nous avons occupé les rebords de deux entonnoirs après une lutte à la grenade, à la Fille-Morte.
Sur la rive droite de la Meuse, nous avons fait quelques progrès à l’ouest de l’ouvrage de Thiaumont.
Dans les Vosges, après un vif bombardement, l’ennemi a attaqué, par deux fois, nos positions au sud du col de Sainte-Marie : la première attaque, qui avait réussi à prendre pied dans nos éléments avancés, a été refoulée a la baïonnette; la deuxième, déclenchée peu après, n’a pu aborder nos lignes et s’est dispersée sous nos tirs. Les pertes de l’ennemi ont été importantes.
Nous avons abattu deux avions ennemis dans la région de la Somme; nous avons contraint un aviatik à l’atterrissage, dans les Vosges : il a capoté. Nos escadrilles ont bombardé la gare de Charny et des convois en marche, près de Charny, plusieurs établissements militaires entre Menneville et Lavannes-Caurel.
Les Anglais ont pris tout le bois Delville, faisant 161 prisonniers, réalisé des progrès dans Longueval et près de Pozières. Ils ont canonné les tranchées ennemies au nord de Souchez.
Les Russes ont, à nouveau, avancé vers Brody, refoulant les Autrichiens.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


chaulne

Share Button