Cardinal Luçon

Vendredi 12 – Retour à Paris en compagnie du Cardinal Amette.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Vendredi 12 mai

En Champagne, par nos tirs de destruction, nous avons démoli une tranchée allemande sur une longueur de 100 mètres au sud-est de Tahure.
Lutte d’artillerie assez active dans la région du bois d’Avocourt, sur la rive gauche de la Meuse.
Sur la rive droite, une attaque allemande lancée sur nos positions à l’ouest de l’étang de Vaux, a été repoussée à la baïonnette et a la grenade.
Rafales d’artillerie en Woëvre.
Dans son discours aux Cortès espagnoles, Alponse XIII a exprimé l’espoir d’apporter le plus tôt possible sa collaboration à la conclusion de la paix.
Quatre de nos avions de bombardement ont lancé 26 obus sur les gares de Damvillers et d’Etain et sur un parc, près de Foameux, où un incendie s’est déclaré.
Les Russes ont arrêté une offensive turque à Mamahatum. Ils ont occupé la ville de Kosricherin, à 160 kilomètres de Bagdad, et y ont pris de grosses réserves de munitions.
Sur le front d’Europe, ils ont infligé un échec aux Allemands au nord de Smorgone, et un autre au sud de Kiev.
Ils ont abattu un taube près de Czartovisk.
Activité d’artillerie sur le front italien et aussi sur le front britannique (Fricourt, Souchez, Hulluch).
Une fois de plus est annoncé le remaniement du cabinet grec.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


685_001

Share Button