Cardinal Luçon

Mardi 4 – Nuit tranquille ; + 6. Visite au général Castein, au colonel Colas. A M. le Doyen de S. Remi, au sujet des réquisitions du clocher. Visite du général Laude.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Famille pendant la Guerre - Collection privée

Famille pendant la Guerre – Collection privée

Mardi 4 janvier

En Belgique, notre artillerie a continué à se montrer active. Nos batteries et les batteries belges on exécuté sur une batterie ennemie, repérée à l’est de Saint-Georges, un tir qui a paru efficace.
A l’est de Boesinghe et dans la région de Steenstraete, nous canonnons avec succès les organisations ennemies.
Au sud de la Somme, bombardement des tranchées allemandes de première ligne près de Dompierre. Nous avons pris sous notre feu et dispersé au sud de Chaulnes un convoi de ravitaillement.
En Champagne, une nouvelle attaque à la grenade, dirigée contre nos position à l’ouest de Tahure a échoué.
Canonnade dans les Vosges au sud de Hirzstein.
Les Anglais ont fait éclater des mines à la Boisselle. Ils ont bombardé les tranchées ennemies au nord de Fromelles et à l’est d’Ypres.
On annonce que le roi du Montenegro ira rejoindre le roi de Serbie à Salonique.
Le gouvernement bulgare, en guise de représailles contre les arrestations de Salonique, a fait appréhender à Sofia le chancelier de notre légation.
Les Russes ont fait plus de neuf cents prisonniers en Galicie.
Un sous-marin a coulé le vapeur anglais Glengyle en Méditerranée.

 

 

Share Button