Cardinal Luçon

Mardi 18 – Nuit tranquille ; + 7 ; pluvieux ; visite à M. le Sous-Préfet ; au Général Mazillier (Lycée de filles). Reçu lettre du Vatican.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Juliette Breyer

Mardi 18 Janvier 1916. Le cardinal Langénieux(1) est venu rendre visite aux caves. Il a donné sa bénédiction à Marie Blanche. André s’était caché ; il avait peur. Le cardinal m’a questionnée et il m’a redonné du courage : «  Dieu vous conservera vos enfants et votre mari vous reviendra. Gardez de l’espoir. Combien en ce moment que l’on avait dit tués et qui donnent de leurs nouvelles ! ». Je l’ai remercié. Si seulement le bon dieu m’écoutait cette fois-là. J’en deviendrais folle de joie. J’en serais si heureuse.

Mon bon tit Lou, je t’aime.

(1) Voir le commentaire d’Armand en bas de page

Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) - Lettres prêtées par sa petite fille Sylviane JONVAL

De sa plus belle écriture, Sylviane Jonval, de Warmeriville a recopié sur un grand cahier les lettres écrites durant la guerre 14-18 par sa grand-mère Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) à son mari parti au front en août 1914 et tué le 23 septembre de la même année à Autrèches (Oise). Une mort qu’elle a mis plusieurs mois à accepter. Elle lui écrira en effet des lettres jusqu’au 6 mai 1917 (avec une interruption d’un an). Poignant.(Alain Moyat)

Il est possible de commander le livre en ligne


 

En savoir plus sur le Cardinal Langénieux

 Le Cardinal Langénieux- Vitrail de l'élise de Louvergny (08)

Le Cardinal Langénieux- Vitrail de l’élise de Louvergny (08)

Crédit photo : François GOGLINS pour Commons Wikimédia


Mardi 18 janvier

En Belgique, entre Westende et Middelkerke, notre artillerie à longue portée a tiré sur un rassemblement ennemi qui a subi des pertes appréciables.
Deux avions ennemis visant Dunkerque ont été canonnés par nous et contraints de faire demi-tour. Ils ont lancé quatre bombes sur les dunes sans aucun résultat.
Entre Somme et Aisne, nous avons canonné les tranchées allemandes d’Herbécourt et de Moulin-sous-Touvent.
Au nord de l’Aisne, nous avons, par notre feu d’artillerie, causé de sérieux dommages aux organisations ennemies du plateau Vauclerc et de la ferme du Choléra (nord-ouest de Berry-au-Bac).
Sur les Hauts-de-Meuse, nous avons bombardé à longue portée des entrepôts allemands près de Conflans-en-Jarnisy (sud de Briey).
Les Anglais ont encore avancé en Mésopotamie on ils espèrent délivrer prochainement le général Townshend.
Le roi du Montenegro a conclu un armistice avec l’Autriche. Cet armistice comporte la reddition de l’armée monténégrine.
Le général Sarrail commandera en chef les forces alliées à Salonique.
Le ministre des Finances d’Allemagne, M. Helfferich, a déclaré qu’il serait difficile à l’empire d’aller financièrement jusqu’au bout.
L’Angleterre va resserrer le blocus contre l’Allemagne et le signifier régulièrement aux neutres.
Share Button