• Archives mois: juillet 2015

Samedi 31 juillet 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, mais gros canons et bombes, fusillade un peu intermittente toute la nuit, à intervalles très rapprochés. 5 h., bombes sifflantes en petit nombre. Aéros et tir de canons contre eux. Visite de M. Émile Charbonneaux, venu me remercier de ma visite à La Verrerie. Cardinal Luçon dans son Journal de la …Voir +

Mercredi 28 juillet 1915

Paul Hess À 16 h 1/2, un obus vient subitement éclater dans la rue Paulin-Paris, à hauteur de la rue Lesage. Ses éclats atteignent, de l’autre côté de cette dernière rue, six soldats, dont deux sont tués au coin le l’impasse où se trouve un magasin des Établissements économiques. Ils en sortaient et la gérante …Voir +

Mardi 27 juillet 1915

Paul Hess À 17 h 1/2, bombardement. M et Mme Gray-Coret, fabricants de poteries, sont tués tous les deux à leur domicile, avenue de Laon 139, dans une explosion d’obus. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mardi 27 – Nuit tranquille. 6 h. soir. Aéroplanes qui ont tué …Voir +

Lundi 26 juillet 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Au loin sourde canonnade. Matinée silen­cieuse. Réception de la réponse des Cardinaux de Bordeaux, Lyon, Mont­pellier au sujet des Prières à prescrire pour le 15 août. Aéroplanes. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Lundi 26 juillet …Voir +

Dimanche 25 juillet 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite à Jonchery ; aux prêtres à qui je parle au presbytère, aux paroissiens à l’église. Visite au Général Franchet d’Esperey. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173   Dimanche 25 juillet Journée relativement calme, hormis quelques …Voir +

Samedi 24 juillet 1915

Paul Hess Sifflements, vers 10 heures, matin. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos  Cardinal Luçon Samedi 24 – Nuit tranquille. 10 h., bombes sifflantes (fusantes) aéro­plane. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Photographie : Patrick …Voir +

Vendredi 23 juillet 1915

Paul Hess 11 heures, bombardement. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 23 – Nuit tranquille, bombes sifflantes de 11 h. 1/4 à midi. Réception des Bulles de Mgr de la Villerabel, des insignes du Sacré- Cœur. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par …Voir +

Jeudi 22 juillet 1915

Benoit Hess Il paraît qu’avant-hier, une délégation de journalistes étrangers était venue visiter notre ville. Elle tombait bien. Voici ce que ra­conte Le Courrier; à ce propos : Autour du bombardement d’avant-hier. Ce n’est pas une mission officielle hispano-américaine, mais une délégation de journalistes appartenant à la plupart des pays neutres, qui est venue visiter …Voir +

Mercredi 21 juillet 1915

Louis Guédet Du mercredi 21 juillet 1915 312ème et 310ème jours de bataille et de bombardement au mercredi 4 août 1915 326ème et 324me jours de bataille et de bombardement : Voyage à Paris et repos auprès de mes chers aimés à St Martin. J’en reviens plus triste, plus endolori, mais plus déterminé à faire mon …Voir +

Mardi 20 juillet 1915

Paul Hess A 11 heures, un violent bombardement commence, alors que nous sommes à travailler tranquillement, au bureau. Personnellement, je suis occupé, à ce moment, avec trois ou quatre boulangers et commerçants qui m’entourent, attendant des bons de livraison de farine, essence, etc. Au premier sifflement, en succèdent d’autres très rapprochés et avant qu’il m’ait …Voir +

Dimanche 18 juillet 1915

Paul Hess Bombardement le matin. De trente à quarante obus vers le faubourg Cérès. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Dimanche 18 – Nuit tranquille, sauf quelques coups vers 9 h 1/2 et dans la nuit par intervalles. 6 h 1/2 aéroplanes. Item 8 h bombes sifflantes très …Voir +