Paul Hess

Nuit très calme.

L’après-midi, vers 15 h, nos pièces se mettent à tirer, en réponse à un bombardement sur les tranchées.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Cardinal Luçon

Vendredi 21 – Nuit silencieuse. Journée tranquille, sauf quelques coups de canons ou bombes.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
Share Button