Hier, le bombardement a sévi toute la journée, après une nuit calme.

Depuis ce matin, les obus tombent encore de tous côtés ; il en est qui vont éclater dans la direction de Bezannes.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos
ob_6cc85c_bezannes

 

Vendredi 5 – Nuit tranquille. Gros coups de canons français.

Messe à 7 h 1/2, Chapelle du Couchant pour 1er vendredi du mois. Allocution?

Visite de MM. de Brimont, de Bruignac, Mennesson.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims

5/2 – Vendredi – Beau temps.

Dès le matin, nos grosses pièces font rage. Les maisons tremblent. Bombardement dans tous les 4 cantons. La nuit fut un peu calme.

Carnet d'Eugène Chausson durant la guerre de 1914-1918

Voir ce beau carnet sur le site de sa petite-fille Marie-Lise Rochoy

Vendredi 5 février

Combat d’artillerie dans la région de Nieuport. Attaque allemande repoussée à Notre-Dame-de-Lorette; tranchées enlevées par nos troupes à l’ouest de la route Arras-Lille; blockhaus ennemis détruits dans la région d’Albert et du Quesnoy-en-Santerre; combat d’artillerie sur l’Aisne, où nous dispersons des rassemblements ennemis; succès d’avant-postes pour nous en Woëvre et sur la Seille; attaque allemande refoulée en Haute-Alsace (Uffholtz).
M. Roosevelt publie une brochure aussi intéressante que catégorique, où il montre que les États-Unis devraient se joindre aux alliés, à raison des violations du droit international commises par les Allemands.
Les ministres des Finances de la Triple Entente : MM. Ribot, Bark et Lloyd George se sont mis d’accord sur une série de questions économiques et financières qui intéressent les trois pays.
Les Turcs ont subi un échec grave en voulant franchir le canal de Suez. Ils ont été arrêtés par les troupes anglo-égyptiennes.

 

Share Button